11 mai 2021

Y a-t-il un risque d’erreur lors d’un test de paternité

L’ADN, Acide Désoxyribonucléique est le support de l’information génétique. C’est grâce à cet élément que l’on réussit à établir des liens de parenté entre les individus ; ceci au travers d’un test appelé test ADN. Ici, il est important de donner la fiabilité d’un tel test dans la reconstitution parentale.

Pourquoi le test de paternité ?

La fiabilité du test ADN est importante en fonction du nombre de marqueurs analysés. Ainsi, les probabilités d’avoir un individu présentant les mêmes traits de caractère sont restreints par le fait d’une étude approfondie des marqueurs chez les participants. Il y a cependant deux cas possibles : l’exclusion de paternité et la paternité.

À quoi renvoie le test de paternité ?

Le premier cas est celui de l’exclusion de paternité. Ici, le test de paternité est fiable à 100 % et le résultat montre que le supposé père n’est pas le père naturel de l’enfant. Dans le second cas, le supposé père est le père naturel de l’enfant. Le résultat du test inclut une légère marge d’erreur probable (les frères jumeaux par exemple) et est ainsi donné sous forme d’indice de paternité et/ou de probabilité de paternité ; d’où l’explication des taux qui tournent autour des 99,99 % sans pour autant atteindre 100 %.

Quelle fiabilité pour le test de paternité ?

La confusion entre la fiabilité du test ADN et probabilité d’une relation biologique n’est pas tolérable. Car, la fiabilité démontre que le processus de traitement fait l’unanimité dans la communauté scientifique et chez les organismes certificateurs. Ces organismes peuvent ou pas donner des accréditifs aux laboratoires pour leurs tests partiel ou total. De ce fait, sur le site des organismes sont consultables les licences des laboratoires dont la validité est réduite à une durée donnée.

La réalisation du test

En fonction de l’équipement du laboratoire, la mise en pratique des nouvelles techniques à l’instar du PCR, de la qualification du personnel qui traite les échantillons et du respect en rigueur du processus de traitement, l’exactitude ou la justesse des analyses des laboratoires sont ainsi réévaluées de façon répétitive. Ceci implique donc que si un test de paternité est réalisé une dizaine de fois sur un même couple père et fils, les résultats doivent être les mêmes.

Où réaliser le test de paternité ?

Les tests de paternités sont d’une fiabilité de 100 % quand ils sont réalisés dans un laboratoire qui a une accréditation et qui respecte les procédés d’analyse de façon minutieuse. Plus loin, dans la probabilité d’une relation biologique, les tests de paternité donnent une preuve irrévocable d’une parenté biologique ou pas et ne peuvent pas confirmer à 100 % la paternité naturelle.

Ainsi, les résultats d’un test de paternité sont perçus sous la forme d’une probabilité de paternité tenant compte de l’hérédité dans une population donnée. Lorsque la probabilité de paternité est de 0 %, cela signifie que les profils ADN ne sont pas les mêmes, avec la présence par exemple de deux allèles du profil ADN de l’enfant absents chez le père ; cependant, les laboratoires accrédités éloignent toute paternité possible.

Au total, la fiabilité du test ADN n’est possible que dans un laboratoire qui a reçu une accréditation. Elle permet de démontrer une preuve de la paternité d’un enfant. Lorsque cette preuve démontre la paternité naturelle de l’enfant, elle est exprimée par une probabilité de paternité à 99 %. En savoir plus sur Generationadn.com