17 mai 2021
velo electrique

Les vélos électriques : une tendance en plein boom !

Avec un soucis toujours plus important pour l’écologie, de plus en plus de personnes décident de changer leur moyen de locomotion. S’est alors développé, ces dernières années, les vélos et trottinettes électriques. Ces produits, venus initialement des Etats-Unis, connaissent un succès fou en France. Et pour cause, en plus d’être écologique, les vélos électriques sont pratiques et accessibles financièrement. Découvrez en davantage dans cet article.

Une croissance à deux chiffres

Depuis deux ans, la croissance du marché des vélos électriques est impressionnante. Chaque année, plusieurs dizaines de milliers de produits sont vendus, malgré un prix moyen de vente de 1899€.

Le succès des vélos électriques n’est de loin pas incompréhensible.

En effet, si vous ne savez pas comment cela fonctionne et quel est le principe, nous allons vous l’expliquer.

Comme son nom le laisse fortement suggérer, le vélo électrique (ou à assistance électrique) fonctionne grâce à un moteur électrique qui peut être positionné au niveau du pédalier, de la roue avant, ou de la roue arrière.

Le principe est très simple : quand vous avez besoin d’aide pour rouler un petit peu plus vite avec votre vélo, vous pouvez activer l’aide. Sans aucun effort, vous parviendrez alors à atteindre une vitesse de 25km/h.

velo electrique

 

Pour des raisons de sécurité, mais surtout pour ne pas être classé dans la catégorie des cyclomoteurs, les vélos électriques sont presque tous bridés à 25km/h en France.

Ce ce n’était pas le cas, il serait nécessaire d’immatriculer le vélo et d’avoir une carte grise. Et comme si tout cela ne suffisait pas, il faudrait alors aussi porter un gant et un casque de moto lorsque vous conduisez votre vélo électrique.

Si vous êtes une personne très sportive, on peut déjà anticiper votre commentaire : “les vélos électriques, ça tue le sport”. ET non ! En effet, rien ne vous oblige à activer l’assistance.

Vous pouvez parfaitement pédaler à 100% avec la force de vos jambes. Et là, même les plus grands sportifs seront d’accord pour dire que, parfois, il est agréable d’être aidé. Sur le plat, vous pourrez donc aisément pédaler avec votre force musculaire, puis, en montée, vous faire un petit peu aider par l’assistance.