19 juin 2021
Art

Un tour d’horizon sur le travail du kinésithérapeute

Le kinésithérapeute exerce, de façon manuelle ou instrumentale, des actes de massage et de gymnastique médicale. Ils ont pour but de prévenir l’altération des aptitudes fonctionnelles, de les maintenir. Lorsque les capacités fonctionnelles sont altérées, le kinésithérapeute doit les rétablir ou les suppléer. Habituellement, il agit sur ordonnance médicale.

Comment il opère

Les kinésithérapeutes libérales travaillent en coopération avec l’équipe médicale et l’équipe de soins. Un kinésithérapeute établit un bilan qui comporte le diagnostic, les divers objectifs de rééducation, et le choix des actes qui lui paraissent adéquats. Pour ce faire, il fait appel à de nombreuses techniques, différentes techniques de massage, mouvements de gymnastique accompagnés d’appareils… Il peut également faire appel à l’eau, au froid, à la chaleur… A noter que le métier de kinésithérapeute s’exerce à l’hôpital, en clinique, en maison de retraite, en cabinet de ville… Tout cela, en conformité aux protocoles d’hygiène et aux règles de bonnes pratiques.

Le savoir-faire et les qualités nécessaires

Le kinésithérapeute doit avoir une très bonne santé et une bonne résistance physique. Cela est indispensable pour la manipulation des patients, la répétition des exercices de rééducation ou la réalisation des massages. Il doit avoir un excellent relationnel puisque son métier l’amène à être à l’écoute des patients et de leur entourage. Il ne peut rien faire sans tisser et créer une relation de confiance.

Pour travailler en libéralkines..

Un kinésithérapeute fraîchement diplômé peut exercer en libéral de plusieurs manières, en cabinet individuel via la création ou la reprise d’un cabinet existant. Il peut aussi être associé d’un groupement ou d’une société. La création du cabinet est la solution la moins chère mais à ses risques et périls, on doit disposer de beaucoup de patients. La reprise d’un cabinet est la meilleure solution car il peut bénéficier d’une clientèle et d’une infrastructure existante. Travailler en groupe est aussi avantageux car on a une bonne organisation de l’activité et une plus grande sécurité professionnelle.