18 juin 2021

Un survol de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle

L’aéroport Paris-Charles de Gaulle est placé à 25 kilomètres au nord de Paris, sur une surface de 3 257 hectares. Dans la pratique, il rassemble la majeure partie des vols commerciaux long-courrier et intercontinentaux. A quelques exceptions près, les destinations vers les Caraïbes et l’Outre-mer, qui sont assurées par l’aéroport Paris-Orly. Défini comme la porte d’entrée du monde en France, l’aéroport Paris-Charles de Gaulle adopte un positionnement qui structure fortement son activité et son identité.

Des données chiffrées

Quelques chiffres illustrent les activités de l’aéroport. On y trouve 3 aérogares pouvant assurer une capacité de 80 millions de passagers par an avec 6 gares de fret. Les passagers accueillis se chiffrent à 63,8 millions avec 2,2 millions de tonnes de fret et/ou courrier. Il se positionne comme le neuvième aéroport mondial, le deuxième aéroport européen et bien évidemment le premier aéroport français. L’aéroport desserve 315 villes dans le monde à travers ses 465 240 mouvements d’avions pour l’année 2014. Il assure les 30,6 % des taux de correspondance sur la plate-forme. Il comporte 700 entreprises et permet de générer 85 000 emplois.

Des parkings sécurisants

Au vu et au su de ces différents chiffres, le parking roissy est un des plus utilisés. Pas étonnant puisque c’est un parking qui répond aux besoins de ses utilisateurs. Il faut savoir que ce parking est clos et sécurisé. Il se situe juste en face de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Il possède deux types de parking mis à la disposition des usagers. Le parking extérieur est intégralement clos et surveillé non stop, 24 heures sur 24 et tous les jours sans exception. Le parking intérieur est dans un bâtiment entièrement fermé, pour assurer une sécurité optimale. Le passage à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle se passera sans encombre puisqu’il a toutes les infrastructures requises pour un aéroport de son standing.