Le ramonage est un acte obligatoire et doit être entrepris par un ramoneur qualifié et certifié. Si vous vous perdez dans vos repères, nous vous livrons les conseils et astuces pour effectuer le bon choix et ainsi, éviter les pièges.

La certification QUALIBAT

Qualibat est un organisme de qualification reconnu par le ministère du Logement. Avec ses missions d’évaluations et de certifications des entreprises œuvrant dans le domaine du bâtiment, vous serez plus à même de trouver rapidement le professionnel du ramonage qui vous convient.

Dans le cadre de ses principales activités, Qualibat évalue les entreprises de ramonage en les contrôlant entre autres, au niveau de leur fiscalité, leur assurance civile professionnelle et leurs atouts techniques et professionnels.

Autrement dit, une entreprise de ramonage jouissant de la certification Qualibat dispose donc des aptitudes nécessaires à l’exercice de ce métier.

La comparaison des tarifs

Il est de coutume de contacter plusieurs professionnels pour pouvoir effectuer un devis et comparer les prix proposés sur le marché. Généralement, les tarifs varient d’un prestataire à l’autre en fonction de votre région, de l’ampleur des travaux à effectuer, de la taille de votre cheminée, et des frais de déplacement.

Plusieurs sites de comparaison en ligne sont à votre disposition pour collationner les prix dans les meilleures conditions. Ils varient le plus souvent entre 40 et 80 € avec des tarifs deux fois plus élevés dans les grandes villes et avec des installations plus compliquées à nettoyer comme les chaudières.

La réglementation de la profession

Personne ne peut s’auto déclarer ramoneur par le simple fait de maitriser un hérisson de ramonage ! En effet, c’est une profession réglementée qui ne peut être pratiquée que par une personne qualifiée et certifiée. D’ailleurs, avant d’exécuter les tâches qui lui sont assignées, le ramoneur a l’obligation de vous remettre un certificat au titre de sa prestation de ramonage en guise de garantie.

Par ailleurs, un ramoneur doit avoir signé un contrat d’assurance civile professionnelle qui est essentiel en cas d’incidents. Ce sont donc des justificatifs que vous pouvez demander à votre ramoneur pour vous assurer qu’il exerce bien son métier dans le cadre de la réglementation.

Conseils pratiques

Si la difficulté à faire votre choix persiste, n’hésitez pas à user du « bouche-à-oreille » pour soutirer des informations auprès de votre entourage. Ils auront probablement une piste à vous suggérer.

Enfin, n’oubliez pas Google qui vous fournit de précieuses informations sur les aptitudes de l’entreprise de ramonage qui a attiré votre attention.