L’humidité est l’un des principaux facteurs qui peut causer la dégradation d’une maison. En effet, qu’elle agisse sur des matériaux en bois ou autre, les risques restent importants. D’autant plus qu’un fort degré d’humidité dans une demeure peut affecter votre santé de manière conséquente. Vous avez besoin d’aide afin d’éviter une telle dégradation ? Voici toutes les idées qui peuvent vous permettre de limiter les dégâts d’une grande humidité.

Limiter la condensation

La condensation et la buée qui s’ensuit est cause de l’humidité dans la maison pour de nombreux cas. Afin de les éviter, la meilleure solution reste bien sûr de limiter la production de vapeurs. Que ce soit lors de vos douches ou en faisant la cuisine, il est préférable de réduire les temps de condensation. Ouvrir les fenêtres et favoriser la ventilation est également une manière adéquate de limiter les risques d’une certaine humidité. Le fait d’utiliser un chauffage constant de manière régulière est aussi une alternative intéressante. Il en est de même avec les zones froides qui permettent de limiter l’humidité. Si malgré toutes vos précautions, votre maison reste humide, l’installation d’une VMC par un expert du domaine est une possibilité à envisager.

Eviter l’infiltration de l’eau dans la maison

En cas d’inondation, il est également important de réduire rapidement l’humidité de la maison afin d’éviter plus de dégât. Même s’ils ne règlent pas le problème, utiliser la ventilation et le chauffage peut réduire les désagréments de ce genre de situation. L’efficacité des isolants est également peu importante. La meilleure solution en cas d’infiltration d’eau est donc de boucler la source d’eau afin que le reste de la maison ne soit plus inondée. Dans le cas où l’humidité est due à la pluie, le mieux est de vérifier l’entretien des chéneaux, joints de maçonnerie et autres, afin de réduire les risques autant que possible.

Les autres erreurs à éviter pour éliminer l’humidité de votre maison

La principale erreur à éviter face à l’humidité est d’utiliser un isolant uniquement. En effet, ce dernier ne fait que réduire les dégâts mais n’élimine pas la source du problème. Le fait d’utiliser des lambris sur des murs moisis a également le même résultat inefficace à long terme. Toujours au niveau du mur, l’emploi d’un papier peint imperméable n’est pas conseillé,  car il peut bloquer l’humidité dans le mur,  et cela ne ferait que dégrader la maison encore davantage.  Le même principe peut être appliqué pour un revêtement étanche sur un mur extérieur qui présente déjà des remontées capillaires.

Dans tous les cas, il est important de traiter l’humidité, autant pour votre confort que pour votre santé, en faisant si besoin appel à une entreprise spécialisée.