L’immobilier est un secteur assez vaste et les professionnels qui opèrent dans ce domaine sont également de plusieurs ordres. Au niveau des agents immobiliers, il existe deux catégories : les agents immobiliers indépendants et les agents immobiliers salariés. C’est cette dernière catégorie, qui sera mise sous les projecteurs dans les lignes à suivre.


Agent immobilier salarié : c’est quoi??

Un agent immobilier a le titre de «?salarié?», lorsqu’il est employé par une agence immobilière. Dans ce cas, il travaille pour et au nom de cette agence. Ainsi, il est soumis à des normes hiérarchiques, juridiques et économiques. Parfois, ce type d’agent immobilier est qualifié de «?VRP salarié?». Le sigle «?VRP?» signifie Voyageur, Représentant, Placier. En ce qui concerne l’agence immobilière qui peut recruter ces agents, il peut s’agir d’une agence indépendante, franchisée ou faisant partie d’un réseau de mandataires immobiliers.

Quels sont les avantages??

Le fait d’être un employé garantit la sécurité du travail. Les agents immobiliers salariés peuvent bénéficier des allocations chômage contrairement aux agents indépendants. En plus, ils obtiennent aussi un allègement de leurs charges sociales notamment au niveau des cotisations sociales. L’avantage le plus important cependant, est que ces agents acquièrent beaucoup d’expériences.

Quels sont les inconvénients??

Les inconvénients se reposent principalement sur les normes hiérarchiques, juridiques et économiques auxquelles sont soumis les agents salariés. En effet, en dehors de leur contrat de travail, ceux-ci ne peuvent entreprendre aucune action immobilière. Ainsi, ils ne peuvent pas avoir une clientèle propre. Et en plus, l’agent salarié ne travaille que pour une seule agence à la fois.

Qu’en est-il de la rémunération??

Le système de rémunération d’un agent immobilier salarié est similaire à celui observé au niveau des travailleurs du secteur privé. De ce fait, l’agent immobilier salarié reçoit une rémunération mensuelle versée par l’agence dans laquelle il travaille. À ces versements mensuels peuvent s’ajouter ou non des frais supplémentaires qui constituent les commissions d’agence.