Inventée par le psychanalyste et psychiatre allemand Fritz Perls vers le milieu du 20e siècle, la Gestalt thérapie est considérée comme la « thérapie de l’ici et maintenant ». Il s’agit de l’une des psychothérapies du courant de la psychologie humaniste les plus utilisées qui aide le patient à avoir une vision globale de soi-même afin de comprendre comment l’humain fonctionne. Cette thérapie cherche par conséquent à développer la responsabilité, la créativité ainsi que l’autonomie.

Le déroulement de la Gestalt thérapie

Il est possible de définir la Gestalt thérapie comme l’art du contact. Elle s’articule autour de trois domaines : le contact avec soi-même, avec les autres et avec l’environnement. Il ne s’agit pas seulement d’une thérapie verbale puisqu’elle fait également appel au corps. Le Gestalt-praticien n’est jamais directif, il est plutôt actif et intervenant. C’est ainsi que le thérapeute peut librement choisir délibérément de partager une partie de son ressenti pour aider le patient à analyser sa difficulté. C’est pourquoi les exercices les plus utilisés sont le monodrame, l’amplification, l’ « awareness », l’interpellation directe, ou encore la mise en action. Dans le premier cas, le patient est incité à exprimer les différents personnages qui se trouvent dans son intérieur, de façon à ressortir les facettes paradoxales de sa personnalité. Quant à la mise en action, la personne est appelée à jouer un épisode de sa vie, imaginaire ou réel, passé, présent ou futur.