16 octobre 2021

Rural Solar Project: l’électricité pour tous au Cameroun

La demande électrique en Afrique augmente de manière exponentielle, à mesure que la croissance des pays augmente. Le Cameroun ne fait pas exceptions. Si les villes peuvent être connecté au réseau central, les campagnes ne sont pas lié au système électrique camerounais.
L’électricité produite à partir de panneau solaire peut résoudre tout un ensemble de problématique pour le pays, au niveau économique et écologique.

Selon des données datant de l’année dernière, l’électricité produite au Cameroun provenant pratiquement pour les trois-quarts par la production hydroélectrique, pour un quart de stations thermiques fonctionnant avec des sources d’énergie fossiles, et un simple pour-cent restant étant couvert par les énergies renouvelables, le solaire en particulier.

Les efforts du Cameroun en matière d’électrification des différentes zones du pays, y compris les plus isolées, portent leurs fruits.
En effet, l’AIE (Agence Internationale de l’Énergie) précisait dans son rapport de 2017 Energy Access Outlook que les progrès du pays avait permis de constater que le taux de connexion à l’électricité était passé de 20% en 2000 à 63% en 2016, soit un niveau ayant triplé en l’espace de seize années. Il s’agit d’un chiffre remarquable, surtout au niveau régional.

Le reste de l’Afrique centrale ne peut pas afficher de tels résultats, avec un taux moyens d’électrification de 25%, soit 40 points en dessous du Cameroun.
Cependant ce sont les zones rurales qui sont la priorité car elles n’étaient connectés à l’électricité qu’à 18% en 2016, selon les données de l’entreprise Orange. La société française a investi depuis août 2016 dans plusieurs pays d’Afrique, dont le Cameroun, afin d’y développer ce type d’énergie renouvelable qu’est le solaire.

Plusieurs autres projets permettent de bientôt relier les localités les plus isolés. Ainsi celui financé grâce à la Bank of China, et en partenariat avec le géant chinois de l’électronique, Huawei, a pour but de fournir du courant à 1000 villes et villages, ce qui correspond à 150 000 habitants.
L’arrivée de l’électricité sous forme solaire a permis de déjà développer ses régions, en améliorant la qualité de l’éducation dans les écoles, en offrant des opportunités professionnelles uniques, et créant ainsi 1000 emplois dans ce secteur.

Le désenclavement de ses régions passent obligatoirement par la mise en place de centre de production électrique solaire. Il permet de faire des économies sur le kérosène qui étaient utilisés afin de faire fonctionner des lampes (17 milliard de dollars dépensé chaque année en Afrique subsaharienne pour s’éclairer au kérosène), mais permet d’ouvrir ces régions à internet, aux réseaux, etc.