Il est assez fréquent d’avoir recours aux services d’un agent immobilier pour conduire la vente ou l’achat d’un bien immobilier. Mais, ceci doit passer par un contrat de mandat obligatoire, à travers lequel le propriétaire donne au mandataire un certain pouvoir sur son patrimoine immobilier permettant à ce dernier d’agir en son nom et pour son compte. Dans cet article, nous découvrirons les mandats de vente simple et exclusif ainsi que le mandat de recherche immobilier.


Mandat de vente simple

Lorsqu’un propriétaire souhaite vendre son bien, le type de contrat requis est le mandat de vente, dont la plus courante est le mandat de vente simple. Dans ce type de contrat, la vente est confiée à plusieurs agences immobilières, sans exclusivité. Le vendeur se réserve la possibilité de trouver lui-même un acheteur. Il s’agit donc d’une délégation de pouvoir à différents mandataires immobiliers pour la vente d’un seul et même bien immobilier. La rémunération ira alors à l’agence immobilière qui conclura la vente définitive chez le notaire.

Mandat de recherche immobilier

Il s’agit d’un nouveau genre de mandat immobilier qui n’est pas encore courant. Ce dernier est passé entre un acheteur potentiel et un professionnel immobilier : l’acheteur étant le mandant, et le professionnel de l’immobilier est le mandataire. Ce mandat a pour but la recherche d’un bien immobilier à acheter. Le professionnel de l’immobilier est alors au service de l’acheteur et non du vendeur et est tenu de trouver un bien immobilier répondant aux exigences du client. Il ne sera rémunéré qu’une fois l’offre d’achat conclue par acte notarié. 

Mandat de vente exclusif

Contrairement au mandat de vente simple, le mandat de vente exclusif délègue un pouvoir exclusif à un seul mandataire immobilier. Ici, le vendeur ne peut ni intervenir ni vendre directement son bien immobilier, sauf s’il s’agit d’une clause contraire. Le négociateur immobilier reçoit le plein pouvoir de gérer la vente depuis la recherche d’acheteurs potentiels jusqu’à la vente définitive aux conditions libellées par le propriétaire dans le contrat. Ce qui garantit ainsi la rémunération certaine de ce dernier une fois la vente conclue chez le notaire et donc une aptitude à vendre rapidement le bien.