On parle souvent de mise au norme handicapé des ERP mais à quoi cela correspond vraiment ? Êtes-vous réellement concerné ? Si vous possédez un établissement recevant du public cet article vous éclairera.

Origine de l’accessibilité handicapé dans les établissements recevant du public

La réglementation française a commencé à parler de normes d’accessibilité handicapé dans les établissements recevant du public en 2005 avec la Loi n° 2005-102 du 11 février. Cette réglementation n’a cessé d’évoluer jusqu’à nos jours. En effet de nombreuse reforme à ce sujet ont vu le jour. La plus importante a eu lieu en 2015. Ou tous les établissements recevant du public ont eu l’obligation de réaliser un dossier et de le déposer en mairie. Le but de ce dossier était de se mettre aux normes d’accessibilité handicapé. Le but étant de rendre les personnes atteintes de handicap le plus autonome possible. Comme pour toute nouvelle norme attention l’arnaque accessibilité handicapé est fréquente. Vous n’avez pas réalisé votre dossier de mise aux normes d’accessibilité ? Pas de panique il est encore temps.

L'accessibilité pour tous

Qui est concerné ?

Tous les établissements doivent se mettre aux normes d’accessibilité handicapée. Et aurait dû le faire avant le 1er janvier 2015 sous peine de sanction. En effet que votre établissement fasse 10m² ou qu’il représente une surface 2000 m². Si vous recevez du public vous devez vous mettre aux normes d’accessibilité handicapée. Même dans le cas d’un bureau ne recevant que très peu de personnes. Ne voyez pas cette réglementation comme une contrainte. En effet le fait d’être aux normes d’accessibilité handicapé peut être un plus pour votre établissement. Et pourra peut-être vous amener une nouvelle clientèle. Les personnes âgées seront les premières à apprécier cet effort. Mais pas seulement. Vous rendrez également la vie plus facile aux mamans avec des poussettes ou des enfants en bas âges.

Des petits travaux peuvent suffire !

accessibilité handicape accueilLa mise au norme handicapée peut faire peur. Il faut bien comprendre que le but n’est pas de vous faire refaire entièrement votre établissement. Bien souvent la réalisation de petits travaux peut suffire à rentrer dans les clous de la réglementation. Comme par exemple l’ajout d’une tablette rabattable sur votre banque d’accueil. Ou encore le fait de mettre des bandes antidérapantes sur le bout de vos escaliers. Votre établissement a peut-être une configuration atypique ? Mais la réglementation d’accessibilité handicapé à prévue la possibilité de réaliser des dérogations. Pour cela il faut bien sur rentrer dans certain cas de figure mais avec un argumentaire bien ficelé les dérogations permettent de ne pas engendrait des travaux insurmontables pour les petits établissements recevant du public.

Vous l’aurez compris la mise au norme handicapé concerne tout le monde. Cependant vous ne savez peut-être pas vers qui vous tourner pour réaliser ce type de dossier. Les dessinateurs en bâtiment peuvent réaliser pour vous ce type de dossier à moindre cout. Mais vous pouvez également vous tourner vers les architectes ou bureau d’étude. Le tarif d’une telle mission démarre aux environs de 450€ et peut s’élever à bien plus selon la dimension et la complexité de votre établissement. Cependant attention les arnaques sont fréquentes. Ne vous engagez jamais par téléphone. Et en cas de doute renseignez-vous auprès de la CCI de votre département.