Face à la multitude des pompes à eau disponibles sur le marché, les utilisateurs se retrouvent souvent perdus. Avant de décider d’acheter pompe à eau, il est primordial de connaître des astuces dont votre besoin, l’usage, les éléments composants la pompe ainsi qu’au lieu d’installation de cette dernière.

Les pompes à eau et leurs caractéristiques.

La pompe à eau se définit comme étant un outil qui permet d’acheminer ou de transférer l’eau disponible dans un endroit non désiré vers un autre endroit plus approprié. Les pompes à eau sont regroupées en 3 classes avec des manières de fonctionner particulier : Les pompes submersibles sont des pompes qui peuvent être submergées sous ou dans l’eau permettant ainsi l’accès immédiat de l’eau à la roue de la pompe.

Parmi ces pompes, on cite la pompe de relevage (pour résoudre vos problèmes relatifs à l’inondation) et les pompes immergées. Les pompes auto-amorçantes s’installent hors de l’eau contrairement aux pompes submersibles et sont munies de raccord d’aspiration afin d’aspirer l’eau qui sera refoulée grâce à un raccord de refoulement. Il s’agit ici des pompes de surfaces, des surpresseurs et les pompes à eau de pluie. Les pompes centrifuges qui, légèrement amorçantes s’utilisent dans des réseaux fermés (circulateurs) ou pour de faibles profondeurs d’aspiration.

Avant de décider d’acheter une pompe à eau, au-delà de bien définir votre besoin, il faut prendre en compte la pression, le débit, la hauteur de refoulement et d’aspiration, le matériel utilisé sans oublier le type d’eau que vous souhaitez déplacer.

La pompe surpresseur eau domestique

Classée dans la catégorie des pompes auto-amorçantes,  le surpresseur eau domestique est le plus souvent utilisé pour pallier aux problèmes de pression de l’eau domestique (lavabo, douche…), pour arroser les jardins de façon automatique. Elle est installée soit dans une canalisation existante (pour relever le niveau de la pression) ou près d’une source d’eau comme pompe auto-amorçante.

Il existe 3 types de surpresseurs avec des usages et fonctionnements qui diffèrent l’un de l’autre. Le surpresseur qui a un variateur de fréquence intégrée pour remédier à plusieurs cas tandis que le surpresseur possédant un régulateur de fréquence électronique, pratique et s’active s’il y a une baisse de pression pour assurer l’arrivée de l’eau. Enfin, dans les cas où il est l’on peut avoir une alimentation variable en électricité , on recommande le surpresseur avec pressostat.