Les plantes médicinales sont très bénéfiques pour la santé et sont faciles d’accès. Dans une spéciale vente plante médicinale ou dans les herboristeries, vous pouvez vous en procurer facilement. Vous pouvez même en trouver dans votre jardin. Les plantes médicinales offrent de nombreux bienfaits, mais il est tout de même important de savoir comment l’utiliser pour optimiser les effets. Une plante médicinale se consomme de plusieurs manières, mais le plus fréquent est l’infusion. Ainsi, dans cet article, nous allons vous aider à connaître les étapes pour faire une infusion de plante médicinale.

Faire une infusion de plante médicinale

L’infusion est souvent réservée aux plantes qui sont riches en substances évaporables, délicates et aromatiques. Ces composants ne peuvent pas en effet supporter une haute température pendant trop longtemps comme dans le cas de la décoction parce qu’ils seront détruits. Par ailleurs, pour réussir une infusion avec une plante médicinale, il faut la plante soit fragile afin de dégager facilement ses principes actifs dès qu’elle est en contact avec l’eau. Ainsi, les parties utilisées en infusion sont les fleurs, les feuilles, les tiges et les racines. Sinon, pour une partie dure de la plante, la décoction est la plus adaptée.

Les différents types d’infusion

L’infusion chaude

L’infusion chaude est la manière la plus commune en matière d’infusion de plante médicinale. Pour en faire, il suffit de verser de l’eau bouillante dans un récipient contenant la plante, de laisser infuser et de boire. Pour plus détails, préparez l’eau avec la quantité suffisante. Préparez un récipient vide et préchauffez-le en y versant de l’eau bouillante. Une fois chauffé, videz le récipient et placez-y la plante à infuser. Pendant ce temps, faites bouillir l’eau et laissez reposer pendant environ 10 minutes pour que la température diminue à 85°C. Vous pouvez également utiliser une bouilloire automatique qui pourrait s’arrêter à 85°C, ce sera plus pratique. Versez-la dans le récipient, couvrez et laissez infuser de 1 à 20 minutes en fonction de la nature de la plante. Le temps de pause est de 1 à 2 mn pour les plantes aromatiques, 5 à 10 mn pour les plantes amères et 20 mn pour les plantes pulvérisées ou  minéralisantes comme le trèfle et l’avoine. Enfin, tamisez le tout et pressez le marc avant de boire. Vous pouvez en consommer une à deux tasses par jour.

L’infusion chauffée

L’infusion chauffée est adaptée aux plantes composées d’actifs principaux fragiles et aromatiques comme la mélisse. Pour ce faire, il faut mélanger la plante avec de l’eau froide et faire chauffer sans atteindre l’ébullition. Ainsi, prenez de l’eau froide à la quantité que vous jugez suffisante puis mettez-la dans une casserole avec la plante à infuser et couvrez. Placez la casserole sur un feu doux de manière à ce que l’eau ne soit pas potée à ébullition. Surveillez bien la température et lorsqu’elle atteint les 85°C, enlevez la casserole du feu. Si vous n’avez pas le moyen de connaître la température de l’eau, enlevez la casserole quand l’eau commence à frémir. Laissez ensuite infuser comme l’infusion chaude, c’est-à-dire en fonction de la nature de la plante. Filtrez et pressez le marc, puis buvez une ou deux tasses en une journée.

L’infusion froide

Certaines plantes comme la guimauve sont composées d’actifs qui ne peuvent être extraites que par l’eau froide. C’est alors de cette manière que l’on obtient l’infusion froide. Faire une infusion froide est très simple. Il suffit de prendre la plante et de la placer dans un récipient puis y verser de l’eau froide. Il faut ensuite laisser infuser toute la nuit. Tamisez ensuite le lendemain en pressant le marc du mieux possible. Vous pouvez en boire une à deux tasses dans la journée.

Pendant une vente de plante médicinale ou dans une herboristerie, le vendeur vous communiquera naturellement le mode d’utilisation de la plante que vous achetez. Sinon, vous pouvez toujours le demander.