Chaque année en France, ce sont plus de 100 000 couples mariés qui décident de se séparer pour différents motifs. Il est aujourd’hui de plus en plus simple de rompre le lien conjugal, tout en respectant tous les partis, des époux aux enfants. Le processus peut parfois se révéler délicat pour certains, et il est important de se faire soutenir durant toutes les étapes par un avocat spécialisé et entièrement à votre écoute pour un divorce qui se termine dans les meilleures conditions possibles.

Préparer son divorce en amont pour faciliter les démarches administratives ou judiciaires

Afin de faciliter toutes les démarches et d’éviter d’augmenter les tensions entre les deux partis, il est important de préparer son divorce en amont. Dans certains cas, les procédures peuvent en effet être très longues et impliquer de nombreuses tensions entre les futurs ex époux. Les avocats engagés conseillent ainsi de réfléchir avant toute démarche officielle aux principaux éléments touchés par le divorce à l’instar de la garde des enfants, du montant de la pension alimentaire ou encore du partage des biens.

Dans cette optique, il est ainsi important de bien établir son patrimoine pour éviter de se léser l’un ou l’autre et de savoir exactement ce qu’il y a à partager. Selon votre régime matrimonial, certains éléments seront automatiquement ou non réservés à l’un ou l’autre des époux. Dans le cas d’un divorce par consentement mutuel, il est indispensable de liquider la communauté d’époux avant le mariage et pour cela trois possibilités s’ouvrent à vous : vendre les biens, l’un des époux rachète la part de l’autre, ou les biens restent dans la communauté grâce à une convention d’indivision.

Choisir la procédure de divorce qui convient à tous les partis

Si vous êtes d’accord sur les partages et autres gardes, il faut également choisir quel type de procédure de divorce vous souhaitez engager. Aujourd’hui, en France, plus de 50 % des divorces sont prononcés par consentement mutuel, une procédure rapide, simple et qui ne demande pas d’intervention d’un juge pour être appliqué.

Il existe cependant d’autres procédures moins courantes mais plus adaptées à certains cas à l’instar du divorce pour faute lorsque l’un des deux époux n’a pas respecté ses devoirs conjugaux, l’acceptation de principe de la rupture de mariage, ou encore l’altération définitive du lien conjugal si les époux ne vivent plus ensemble depuis deux ans minimum.

Dans tous les cas, il est important d’être épaulé par un cabinet d’avocat comme le cabinet Henriet pour définir les conditions les plus avantageuses et régler les formalités dans le respect des lois et des membres du couple ou de la famille.

Bien choisir son avocat pour un divorce sans soucis

Il est impossible de divorcer sans avocat, il s’agit d’un fait exigé par la loi française. Le coût varie selon les honoraires demandés par chacun, mais il existe des solutions pour les petits revenus. Il est ainsi possible de faire une demande d’aide juridictionnelle pour une prise en charge totale ou partielle de tous les frais de justice.

Attention, cette demande est personnelle est doit être réalisée par chacun des deux époux, le montant variant selon leurs revenus.