Vous souhaitez vendre votre moto et vous voulez obtenir un très bon prix à l’occasion de cette cession ? Il convient donc de bien prendre soin de votre deux-roues.  L’acheteur craquera plus facilement pour une moto qui donne l’apparence d’être presque neuve et bien entretenue. N’hésitez pas à consacrer un peu de temps pour redonner un coup de jeune à votre véhicule et son éclat des premiers jours  pour qu’elle retrouve aussi sa forme mécanique. Dans cet article, on vous présente un condensé de conseils pertinents pour mettre en valeur votre moto et réussir sa revente. Ainsi, vous pourrez obtenir un très bon prix !

Quand votre moto se fait une beauté

Pour mettre en valeur votre deux-roues, il convient d’abord de soigner son apparence. A ce titre, un bon lavage soigné s’impose puis un coup de polish serait le bienvenu pour raviver la couleur de la carrosserie. Un petit tour autour de votre véhicule vous permettra de détecter les accessoires endommagés. C’est l’occasion ou jamais de les changer !

Pour commencer, lavez bien votre moto…

Procédez à un bon lavage de votre deux-roues.  Même si son état mécanique est excellent, une moto sale ne fera pas craquer son acheteur. De ce fait, il convient de procéder à un lavage soigné du véhicule. Si vous allez choisir un nettoyeur haute pression, il convient de graisser la chaîne à la fin de ce lavage. Ce nettoyage éliminera toutes les saletés de votre moto et révélera l’état réel du cadre du véhicule.

Retrouver la brillance des premiers jours…

Pour redonner à votre moto un beau coup d’éclat, il convient d’y appliquer un coup de polish. Ce produit ravivera les couleurs de votre véhicule et vous aidera à retrouver des chromes rutilants. Vous pouvez vous faire aider par les centres auto qui proposent des produits spécialisés. Examinez de près votre moto pour détecter les micro rayures qui peuvent s’inviter. Pensez à les traiter avant de vendre votre moto.

Changez les accessoires endommagés

Les parties endommagées de votre moto laissent croire qu’elle est accidentée. De ce fait, il convient de procéder au changement de tout ce qui est abîmé dans le véhicule : des leviers de freins  ou d’embrayage cassés, une pédale de frein arrière tordue, un sélecteur de vitesse abîmé….. Face à ces imperfections, il vaut mieux changer ce qui est endommagé pour éviter les explications inutiles  à l’acheteur potentiel au moment de la reprise moto Paris.

Une bonne révision mécanique pour séduire les acheteurs

Si votre moto est immobilisée depuis un bon moment, il convient de la faire tourner. Pensez aussi à charger la batterie et à remettre les pneus à la bonne pression. De plus, il convient d’accorder une attention particulière à la chaîne. Cette dernière ne doit pas comporter des points durs. Quand on fait tourner la roue, son débattement libre doit rester constant. Dans le cas contraire, vous devez absolument changer tout le kit de la chaîne.

Même si la date de la prochaine vidange est encore lointaine, faites-la et changez le filtre à huile avant de vendre la moto. Ainsi,  l’acheteur sera ravi de ne pas faire ce travail une fois rentré chez lui avec la moto.  Finalement, il convient de s’intéresser aussi à la sécurité du véhicule. En effet, essayez de changer les freins. Ainsi, le nouveau propriétaire de la moto ne partira pas avec des plaquettes de frein usées à plus de 50 %. Si les trains de pneus sont usés à plus de 50%, essayez de les changer avec la reprise moto. Enfin, un petit tour sur tout ce qui est électrique serait aussi le bienvenu : feux de croisement et feux de route, appel de phare, clignotants, feu stop….