19 septembre 2021

Qu’en est-il du marché immobilier post-covid à Paris?

La crise du Covid19 n’est tout simplement pas une crise sanitaire mais elle touche également le marché économique dont plus précisément l’immobilier. A cause des jours de confinement et de la fermeture des frontières, les habitudes ont changé mais tout reste incertain. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de faire un petit bilan de la crise pour anticiper la suite du marché immobilier à Paris.

Le secteur immobilier et la crise

Après le confinement, le secteur immobilier à Paris semble rehausser. Cela est dû au fait que durant la période du confinement, les internautes ne pouvaient effectuer des visites. Il est à noter que la demande immobilière s’accroît de jour en jour et que le prix immobilier Paris n’a connu aucun changement, ce qui est pour plaire aux clients. Ce rattrapage permet aux agences de réaliser plusieurs ventes immobilières et d’augmenter leur chiffre d’affaires. Toutefois, à Paris, le prix du mètre carré a baissé de 0.5% durant 3 mois.

L’accessibilité du crédit immobilier

Pour pouvoir acquérir un bien immobilier, les clients doivent faire une demande de crédit immobilier. Pourtant, depuis la crise sanitaire, les banques deviennent de plus en plus dures sur l’octroi du crédit. Cela est dû au fait que le secteur économique est totalement incertain et que la banque veut protéger les fonds propres et anticiper le non-remboursement des prêts. Il est alors devenu compliqué de faire une demande de crédit immobilier sans avoir un apport personnel intéressant. Depuis 4 mois, le nombre d’investisseurs dans l’immobilier a connu une baisse de moins de 20%. Cette baisse de pouvoir d’achat immobilier risque de ralentir le marché pendant cette période Covid.

Le marché immobilier neuf à Paris

Depuis le début de la crise sanitaire, les investisseurs souhaitent retrouver une valeur sûre. Contrairement aux autres villes, à Paris, l’immobilier neuf connaît un succès remarquable. Il a toujours été démarqué par rapport à son activité économique et ses atouts touristiques. Grâce au confinement, les clients ont besoin de biens plus sains et plus spacieux pour faire face à la crise. Par rapport à cela, même s’il y a une baisse de vente, le prix a augmenté et certains investisseurs ont la possibilité de les acquérir.

Le secteur immobilier, une valeur refuge

Si le confinement dure plusieurs mois, il va falloir s’attendre à un effet négatif sur le marché immobilier. Toutes les agences doivent rapidement trouver des solutions pour faire face à cette situation. Toutefois, la crise sanitaire ne devrait pas souffrir pendant une longue durée d’autant plus que le gouvernement est en train de trouver les mesures possibles pour stabiliser le secteur économique de la ville. Cela aura un impact principalement sur le taux d’intérêt.

A l’heure actuelle, le marché immobilier passe par une étape critique mais il peut vite rebondir si les agences se préparent aux éventualités. Toutefois, certaines agences doivent faire face à de lourdes conséquences une fois la crise terminée. Pour les investisseurs, il est conseillé d’acquérir un bien dès maintenant et de poursuivre vos projets de base.