18 juin 2021

L’interdiction du camping sauvage en France

La loi interdit à un campeur de rester au beau milieu d’un champ ou d’une forêt si celui-ci ne dispose d’aucune autorisation officielle. Propriété privée ou appartenant à l’État, monter une tente est passible d’une amende d’au moins 70 euros. Le camping sauvage est considéré comme étant du squat, mais le bivouac est toléré, il est considéré comme une installation temporelle d’une nuit.

Les spécialistes du camping

blanchesD’après la fédération des Campings du Vaucluse, la région du Languedoc-Roussillon compte plus de 870 campings. La majorité de ces sites occupe le bord de mer. L’immensité des plages au sable fin attire les vacanciers et les touristes aimant les périodes estivales. Un visiteur, voulant profiter au maximum ses vacances d’été, cherche le plus souvent un cadre spécial. Un lieu de campement doit être très équipé s’il veut courtiser sa clientèle. La majorité des campings répondant aux attentes des clients, propose différentes activités alliées à toutes tranches d’âges.
D’après le code de l’urbanisme, les aménagements et installations des terrains de camping doivent prévoir des mesures appropriées à l’environnement et au site, à ses caractéristiques climatiques et topographiques. On estime un investissement de plus de 3 millions d’euros pour créer son propre camping, affirme le MLV Conseil. Camping Languedoc-Roussillon de divertissements doivent organiser des impératifs de sécurité, de la mobilité des installations et des circulations à l’intérieur du terrain en respectant la nature. Un camping dit « luxueux » possède des voies d’un gabarit suffisant, des parkings intégrés, une signalétique et un éclairage appropriés.

Les amoureux de randonnées

La région du Languedoc-Roussillon réserve des milliers de paysages à ses touristes. Les vacanciers disposent de tout droit de parcours ses circuits. Les cyclistes peuvent longer les parcours en dehors des villes. Les itinéraires, accessibles pour les enfants ne manquent pas.