Êtes-vous déjà parti à un karaoké box ? Et pendant qu’on y est, savez-vous comment, quand et par qui le karaoké a été inventé ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article qui vous présente l’histoire impressionnante du karaoké !

Avant le karaoké, Sing along with Mitch

Vous connaissez sans doute (ou peut-être) le concept du karaoké. Il s’agit en effet de chanter avec un playback (enregistrement sur lequel la voix du chanteur a été supprimée) en lisant les paroles sur un écran. L’idée en elle-même date d’avant l’invention du karaoké. En effet, le musicien, chanteur et producteur Mitch Miller diffuse à la fin des années 50 le premier programme interactif sur la télévision américaine. Durant le programme appelé Sing Along with Mitch (chanter avec Mitch), un orchestre jouait des chansons populaires alors que les paroles se défilaient sur l’écran. Chaque syllabe est marquée afin de permettre aux spectateurs de chanter sur une base musicale. C’est le même principe de fonctionnement du karaoké qui a été créé quelques années plus tard au Japon. Vous trouverez plus d’infos à ce propos sur le site www.kp-karaoke-box.fr.

Quand Daisuke Inoue inventa le karaoké

Daisuke Inoue était un jeune vendeur de crêpes qui travaillait aussi comme batteur de temps à autre. En 1969, quand une société lui demande d’assurer l’animation musicale d’un congrès alors qu’il ne peut pas s’y rendre, il décide de trouver une solution et invente ce qu’il appellera par la suite le karaoké. Puisqu’il ne pouvait pas être présent durant l’évènement, l’idée était de créer une machine qui permet de chanter en direct avec un accompagnement préenregistré. Daisuke Inoue utilise pour cela un autoradio à cassettes, un amplificateur et un monnayeur, et nomme son invention « karaoké » dont la traduction littérale est « orchestre vide ». Le karaoké devient un grand succès dans le pays et même à l’international plus tard. Et c’est d’ailleurs pourquoi Daisuke Inoue est devenu businessman et a été élu un des Asiatiques les plus influents du siècle par le magazine Time. Il a même reçu le Prix Ig Nobel en 2004. Dommage qu’il n’a pas déposé de brevet à l’époque et n’a pas pu donc profiter des dividendes de son invention.

La popularité du karaoké ne cesse d’augmenter

Le développement de la technologie à partir des années 70 a grandement contribué au perfectionnement du karaoké et à sa popularisation. L’évènement le plus important étant sans doute l’invention du voice-changer par Nippon Columbia en 1972. Il s’agit d’une technologie qui permet de supprimer la piste vocale sur un enregistrement, permettant ainsi à la personne de chanter sur un playback et donc d’interpréter la chanson. Le karaoké devient alors complet et les grandes entreprises comme Pioneer, Columbia, Sony et Toshiba se mettent à produire du matériel dédié aux karaokés. Et avec l’apparition des cassettes vidéo en 1982 et des compact-discs en 1984, le karaoké s’introduit aux maisons aussi. Les établissements qui disposent de karaokés boxes se multiplient pendant les années 90, et encore plus dans les années 2000 avec l’avènement d’internet. C’est un véritable aspect de la culture au Japon et même en Corée du Sud, mais le karaoké est également connu dans le monde entier de nos jours. On retrouve un grand nombre de clubs qui proposent cette activité en France dans plus d’une ville, le club KP Karaoké Box par exemple.

Si vous souhaitez passer une soirée agréable dans KP Karaoké Box et chanter vos titres préférés avec vos amis et proches, vous n’avez qu’à réserver votre séance sur le site kp-karaoke-box.fr et vous rendre exactement à l’heure !