25 octobre 2021

L’Espagne et la charcuterie : l’un ne va pas sans l’autre !

Qui dit Espagne dit soleil, flamenco, paëlla mais aussi… charcuterie! La réputation de la charcuterie espagnole n’est plus à faire. Ces produits d’excellence sont en effet connus dans le monde entier.

Une viande de qualité

C’est la qualité de la viande de porc ibérique élevé en plein air et nourri aux glands des chênes verts qui donne à cette charcuterie une saveur si unique et incomparable. Que ce soit le chorizo, le saucisson, le jambon de Pata Negra, le Lomo (filet de porc séché), la Morcilla (boudin noir), le Fluet catalan, la Longaniza (saucisse), la Sobrasada ou la Cecina (viande de boeuf séchée)… Tous ces mets sont très recherchés car exceptionnels.

Leur goût raffiné et subtil ravive les papilles des gourmets car la viande de porc utilisée, le choix des épices et le savoir-faire sont typiques de chaque région d’Espagne. Originaires d’Extremadure, d’Andalousie, de Catalogne, de Navarre, de Galice, des Asturies, de Castille, de Léon, d’Aragon ou même de Majorque, toutes ces spécialités présentent des qualités gustatives exceptionnelles.

Comment cuisiner la charcuterie espagnole ?

La reine de la charcuterie doit être dégustée sur un plateau, en tapas ou même en entrée. Accompagnée d’un bon pain de campagne croustillant, elle peut bien entendu se manger seule, mais aussi agrémentée d’une salade, de fruits ou de fromage. On peut également utiliser le jambon, le chorizo et autre saucisson sur des pizzas, des bruschettas, dans la paëlla, ou avec des pâtes ou du riz, en cake, dans les omelettes ou même tout simplement dans un sandwich. Certaines de ces charcuteries comme la Sobrasada peuvent farcir viandes et légumes

Vous l’avez compris, la charcuterie espagnole offre une multitude de possibilités de recettes chaudes ou froides, à l’apéritif ou en plat, et quelle que soit la formule que vous choisirez, ce moment de dégustation vous comblera de bonheur… culinaire.