17 septembre 2021

Les risques d’un réméré immobilier

Se retrouvant face à une crise financière énorme, il arrive que votre foyer n’arrive plus à suivre le rythme. Il existe d’innombrables charges obligatoires pour les enfants et les parents sans oublier les frais liés à la maison. De ce fait, pour éviter une faillite ou enlever le poids des surendettements, il est probable d’entamer une vente à réméré. Ce concept est reconnu depuis plusieurs années et de nombreux propriétaires se tournent vers cette solution. Cependant, le réméré immobilier peut aussi présenter des inconvénients majeurs.

Quels sont les points négatifs d’une vente à réméré ?

Désespérés et souhaitant trouver une solution au plus vite, les propriétaires se précipitent vers la seule manœuvre possible. Il est clair que la vente avec une option pour le rachat est une bonne décision. Au cours des 5 ans après la vente, le propriétaire sera en droit d’acquérir son bien. Par contre, il y a des conditions qu’il faut impérativement respecter comme la restitution du prix d’achat avec la couverture des diverses charges. Certes, ce dispositif présente des atouts, mais il ne faut pas se hâter. Bien évidemment, vous faites face à une crise financière, mais évaluez toujours le pour et le contre avant de se lancer.

Il est à noter que l’investisseur demande un dépôt de garantie pour un réméré immobilier. Ceci étant fait sous forme de caution pour garantir que le propriétaire fera les efforts pour racheter son bien dans les délais impartis. Dans le cas où celui-ci est dans l’incapacité de racheter, il perd l’argent pour la garantie. De plus, cette dernière s’élève à plus de 12 % du prix de l’immobilier, une somme énorme.

Par ailleurs, si vous avez conclu que vous pouvez rester sur les lieux en contrepartie d’un loyer mensuel, vous gardez certes votre prestige, mais c’est une obligation. Vous serez comme tout locataire et si vous n’arrivez pas à payer, le droit au réméré est perdu même si vous payez dans les temps.

Hormis cela, cette forme de vente comporte des pièges et des sous conditions qu’un amateur ne maitrise pas. Pour éviter de se faire arnaquer, il est essentiel de collaborer avec un professionnel.

L’importance de collaborer avec un notaire :

Le risque capital dans ce genre de situation demeure le contrat. Il est connu que les investisseurs souhaitent tirer profit de leur placement. En effet, ils ne vont pas juste vous aider à payer vos dettes, mais ils feront des magouilles pour avoir définitivement les biens. En signant le contrat, vous disposez de 5 ans pour racheter votre maison, mais des clauses contradictoires peuvent être incluses. Le réméré immobilier ne sera plus votre sauveur, mais un obstacle qui vous a fait perdre un bien précieux. Ainsi, faites bien attention et évitez de tomber dans les pièges des collaborateurs malintentionnés. Il est vivement recommandé aux personnes intéressées par la vente en réméré de consulter un notaire. Ce dernier fera une étude afin d’identifier les avantages et les inconvénients. Il est évident que c’est la dernière chance avant une saisie immobilière, mais suivez bien les étapes.