17 octobre 2021

Les limites de champs d’application pour l’infirmière

Une infirmière est une professionnelle de santé dont la profession est de délivrer des soins aux malades. L’emploi d’infirmière signifie autrefois « qui n’est pas ferme, au moral comme au physique » ou même « qui s’occupe des infirmes ». Au fil du temps, la signification s’est élargie et l’infirmière ne s’occupe pas seulement des infirmes, mais de toutes les personnes qui ont besoin de soin.

L’infirmière et les secteurs d’applications de son métier

Secteur hospitalier

L’infirmière peut exercer dans la plupart des services-hôpitaux tels que ceux de bagueservices médicaux (cardiologie, gériatrie, pneumologie, neurologie, gastro-entérologie, etc.), de services chirurgicaux (orthopédique, digestive, neurochirurgie, etc.), de services de réanimation (médicale ou chirurgicale), d’urgences, de pédiatrie (dans certains hôpitaux seulement) de psychiatrie.

Intérim

De rares infirmières sont visibles dans des intérimaires. Elles ne sont là que pour combler le manque d’effectif et le manque d’attractivité de la fonction publique hospitalière.

Milieu scolaire

Les infirmières sont présentes dans les établissements que pour prodiguer des soins, mais aussi assurer un suivi sanitaire des élèves.

Libéral

L’emploi infirmière libérale dispense des soins auprès de patients chez leur domicile ou dans un cabinet privé, sur prescription médicale stricte ou en fonction de leur propre rôle.

Crèche

Elle peut prendre le poste de directeur de crèche ou de halte-garderie grâce à un diplôme de puériculture.

Armée

Les infirmières prennent la fonction de médecin militaire.

Sapeur-pompier

coteLe travail d’infirmière peut être exercé au sein du service de santé et de secours médical (SSSM) d’un SDIS. Elle sera une infirmière sapeuse-pompière (ISP).

Les missions des infirmières

L’infirmière est là pour assister le médecin du travail dans l’ensemble de ses activités. Elle a pour mission de suivre l’évolution d’état des patients ou de prodiguer des soins si nécessaire et de préparer un plan d’intervention en collaboration avec le médecin du travail. La mission de prévention est prépondérante pour l’aide-soignante. Elle peut également solliciter pour une aide contre les mauvaises habitudes telles que la sensibilisation face aux méfaits du tabac, de l’alcool, etc.