4 août 2021

Les enfants peuvent-ils aussi souffrir de charge mentale??

La réponse à cette question est «?OUI?». Même si de nombreuses personnes l’ignorent, les enfants sont tout à fait capables de souffrir de charge mentale. Les raisons sont diverses et proviennent le plus souvent des adultes notamment de leurs parents. Les signes rencontrés sont très similaires à ceux des adultes ou même pires parfois. Il existe cependant des moyens pour éviter d’en arriver là ou alors pour soulager vos enfants qui en souffrent déjà. Vous trouverez plus de détails dans cet article.

Le désir de correspondre à certaines attentes des adultes

Beaucoup d’enfants souffrent de charge mentale parce qu’ils cherchent constamment à répondre aux attentes de leurs parents. Prenons l’exemple d’un parent qui exige que son enfant joue du piano, alors que celui-ci déteste ça. L’enfant s’efforcera de s’entrainer nuit et jour pour être bon au piano. La peur constante de ne pas pouvoir satisfaire ses parents l’amènera à accumuler des stress pouvant entrainer une charge mentale. Vouloir façonner votre enfant à votre image selon votre bon vouloir et contre son gré est aussi une énorme erreur. Il peut se renfermer sur lui-même et craquer à tout moment.

L’hyperstimulation

Inconsciemment, l’enfant reproduit tout ce qu’il voit surtout chez les adultes, en particulier chez ses parents. Lorsque papa et maman se plaignent à longueur de journée de la précarité de la vie, du chômage et d’autres problèmes, l’enfant intériorise ces états d’âme comme si c’était les siens. Parfois, il se sent coupable de tout ce qui arrive à ses parents. Déjà, à l’école primaire, il peut se mettre en tête que trouver un emploi à la fin des études est compliqué. La pression est très néfaste pour un enfant.

Comment y remédier??

La première solution est la communication. Vous devez discuter avec votre enfant et lui faire comprendre qu’il n’est pas responsable de ce que vous traversez. Vous devez aussi alléger son emploi du temps et introduire des activités qu’il aime ainsi que des moments de pauses et de calme. N’oubliez pas aussi de souvent l’encourager et de le féliciter lorsqu’il accomplit de bonnes actions. Vous pouvez lui exprimer vos émotions et être à son écoute tout en limitant vos exigences à son égard.

Nous espérons que cet article vous a plus. Si vous désirez lire d’autres articles similaires qui concernent le bien-être de vos enfants, rendez-vous sur le site spécialisé lesterriblesenfants.be. Celui-ci est rempli d’articles dédiés à nos adorables bambins.