14 juin 2021
alarme anti-effraction

Les divers composants d’une alarme anti-effraction

Une alarme intrusion peut être installée sur une habitation, une entreprise ou un véhicule. C’est un appareil de prévention ou de protection contre les vols. Le dispositif sert à protéger un endroit donné contre les cambriolages durant que la propriétaire ou les résidents du lieu sont absents. En présence d’une intrusion dans l’endroit protégé, le matériel propage immédiatement un signal sonore pour faire fuir le cambrioleur et pour avertir les voisinages ainsi que les forces de l’ordre. Avec les modèles plus révolutionnaires, la propriétaire du lieu peut obtenir une alerte de la situation sur son appareil mobile.

Au fait, une alarme intrusion est constituée par différents éléments. Elle peut être sans fil ou filaire. De nos jours, les types sans fil se présentent plus performant et deviennent une grande tendance. Mais les modèles filaires possèdent d’ailleurs ses propres points forts. Ce matériel anti-cambriolage est en général formé par une centrale où on peut faire le paramétrage de notre système d’alarme. Il possède également un détecteur pouvant être un détecteur de mouvement ou un détecteur d’ouverture. La première catégorie de capteurs permet de repérer les déplacements des personnes et la deuxième se place sur les portes et les fenêtres pour signaler les ouvertures forcées. Mis à part cela existe la sirène d’alerte et souvent un transmetteur GSM qui envoie un signal aux téléphones cellulaires.