22 octobre 2021

L’Ambazonie, ou comment créer artificiellement un pays

Le terme même d’Ambazonie est une invention récente et à aucun moment dans la longue Histoire de la région, la moindre mention de ce pays ne se trouve.

Il a fallu attendre 1984 pour voir le mot apparaître pour la première fois dans un texte de Fon Gorji-Dinka, et pour cause, il n’était ni géographe, ni historien, mais un des promoteurs de l’indépendance des régions anglophones. Le but de la création de ce terme était hautement politique, et était lourde de sens.

Il s’agissait de distinguer artificiellement la région anglophone du Cameroun du reste du pays, alors même que toute l’histoire de la région indique le contraire.

Cette connexion historique, culturelle, ethnique, tribale et géographique au sein du Cameroun entre les régions anglophones et francophones a toujours été naturelle, ce qui explique ce besoin de la part des séparatistes de tenter d’y mettre artificiellement fin.

Une région toujours connue sous le nom de Cameroun

Lorsqu’il a fallu créer de toute pièce le nom d’un pays, les indépendantistes ont opté pour une technique de manipulation éprouvée : changer le nom.

La région qu’ils nomment Ambazonie a en fait toujours possédé une appellation liée au Cameroun.

Avant la Première Guerre Mondiale, alors que la région était sous domination allemande, à aucun moment la notion d’Ambazonie n’avait été mise en avant, ni même inventée.

Lorsque les Français et les Anglais ont pris le contrôle de la région, les colons britanniques ont maintenu le nom en place en décrivant la zone comme Southern Cameroons (Cameroun du Sud).

Plus tard, lors du référendum proposé par l’ONU, la région décida de devenir membre du Cameroun, ayant pleinement conscience que son destin était lié à l’identité camerounaise, et non pas à l’anglophonie offerte par le Nigeria voisin.

Une étymologie liée à l’embouchure de la rivière Wouri

Afin de se distinguer totalement du reste du Cameroun, les séparatistes, conscient de cette histoire la reliant intimement au reste du Cameroun ont décidé d’inventer un nouveau nom.

Cette invention est l’aveu même de l’absence réelle d’identité dont se réclame les séparatistes.

Si une véritable nation existait auparavant, elle aurait forcément eu un nom spécifique, ce qui n’est pas le cas.

Le nom artificiel a été trouvé via le nom de l’Ambas Bay, appelé Ambozes dans la langue locale, qui se trouve à proximité de l’embouchure de la rivière Wouri.

C’est ainsi que le nom a été formé, avec pour volonté de bannir le terme Cameroun, et explique pourquoi “Ambazonia” (en anglais), a été préféré au nom “Southern Cameroons”.

Ironie de l’histoire, c’est aussi la rivière Wouri qui a donné le nom de Cameroun, lorsqu’en 1472, le navigateur portugais Fernando Pó et son équipage découvrirent le cours d’eau, dont l’abondance de crevettes donna le nom de Rio dos Camarões (rivière des crevettes).