24 octobre 2021

La contamination de l’air d’intérieur

Pour avoir bonne mine, il est nécessaire de respirer un air pur, propre et sain. À l’extérieur l’air est pollué à cause des fumées de voitures et des entreprises et à l’intérieur, dans presque tous les établissements l’air n’est pas de bonne qualité. En général, les polluants sont présents dans votre habitation, ils ont des effets gênants et nocifs sur votre santé. La qualité de l’air dépend de la quantité des polluants et du renouvellement de l’air dans votre espace intérieur. Ces polluants sont parfois invisibles mais ils ont des conséquences néfastes sur la santé. Il y a plusieurs types de polluants: les biologiques qui proviennent des organismes vivants ( moisissures, les virus…) les polluants chimiques (produits de ménage) et les polluants physiques.

Pollution intérieure :causes et conséquences

Votre habitation est certainement l’endroit idéal pour passer des moments de détente et de joie. Cet endroit doit être propre, confortable et tranquille. Malheureusement, dans notre logement on peut respirer de l’air pollué sans le savoir. En fait, la pollution et l’humidité peuvent rendre votre espace intérieur un lieu contaminé. Les polluants qui existent dans nos habitations peuvent être une menace invisible à notre santé. Nos activités domestiques produisent des résidus. La poussière issue du bricolage, les particules du parfum, les produits ménagers et la fumée du tabac sont rejetés dans l’air et ainsi ils diminuent la qualité de l’air à l’intérieur. Les vernis, les produits de peinture et les colles contiennent des solvants qui participent à la pollution de l’air intérieur. En fait, un mauvais air provoque des conséquences gênantes telles que les maux de gorge, la toux, des yeux aqueux, l’oppression thoracique et même une crise d’asthme. Donc, il ne faut pas négliger la contamination de l’air d’intérieur et on doit insister à le purifier pour vivre dans un milieu propre et hygiénique.

Des astuces pour un air de qualité

Pour améliorer la qualité de l’air à l’intérieur de votre logement, vous devez l’aérer quotidiennement. N’hésitez pas d’ouvrir les fenêtres quand vous êtes en train de réaliser des tâches ménagères ou bien lors d’un bricolage avec des produits chimiques. Laissez votre système de ventilation en marche parce qu’il doit fonctionner en permanence. En cuisinant, mettez un couvercle sur les marmites pour réduire les taux d’humidité. N’oubliez pas de dépoussiérer les bouchons d’entrée d’air au niveau de la fenêtre une fois par mois. Maintenant, vous aurez la possibilité de mesurer la qualité de l’air à l’intérieur pour pouvoir réagir au bon moment et rendre votre espace clos plus confortable à vivre et surtout pour éviter les problèmes de santé. Un test de qualité d’air vous permettra de réagir au bon moment. Il est important de prévenir en utilisant ce test d’air. Rassurez-vous que le taux d’humidité peut être une cause importante qui pollue l’air de votre maison. Cette humidité favorise le développement de moisissures, champignons et de micro-organismes. Ces derniers sont des facteurs importants qui permettent de perturber la qualité de l’air à l’intérieur. En bref, la santé est un trésor qui nécessite une bonne prévention et protection. On ne doit pas négliger ce phénomène invisible qui peut engendrer des maladies respiratoires chroniques surtout chez les enfants.