11 mai 2021
batterie automobile

La batterie auto: Ce qu’il faut savoir

La batterie est l’un des éléments essentiels de votre automobile. Elle est en effet la source d’énergie qui alimente intégralement le moteur du véhicule.

    La batterie se compose de plusieurs éléments que sont:

  • Les électrodes qui sont de deux types, l’électrode positive et l’électrode négative. Les électrodes sont essentiellement constituées d’une mixture de plomb (oxyde de plomb et sulfate de plomb).
  • La grille qui sert à soutenir les deux électrodes qui du fait de leur constitution faite essentiellement de plomb n’offrent pas une excellente résistance. Par ailleurs, elle a également pour rôle essentiel de conduire l’électricité produite par les électrodes. La grille est faite d’un alliage de plomb. L’ensemble constitué des électrodes et de la grille est appelé la plaque. C’est à l’intérieur de la plaque que le plomb contenu dans les électrodes est converti en dioxyde de plomb et en plomb poreux respectivement dans la plaque positive et dans la plaque négative lors de la première charge.
  • L’électrolyte dont le rôle principal est celui de conducteur du flux électrique entre les deux plaques, notamment lorsque la batterie auto est en charge. Il intervient également dans la décharge du dispositif. L’électrolyte est constitué d’acide sulfurique dilué.
  • Le séparateur qui est un isolant situé entre les deux plaques afin qu’il n’y ait aucun contact entre ces dernières. Le séparateur est fait d’une matière très résistante, car soumis à de hautes températures. Il est généralement constitué de polyéthylène microporeux. En effet, le séparateur doit être aussi poreux afin de permettre aux ions de circuler d’une plaque à une autre.
  • Le conteneur qui contient l’ensemble de tous les éléments précités. Il est généralement fait d’un plastique léger, mais résistant capable de résister à tous les chocs auxquels il est soumis au quotidien (température, acide…). Il est en général conçu en polypropylène.
  • Le couvercle qui sert à protéger le contenu de la batterie. Il est fait de la même matière que le conteneur.

Il faut distinguer les batteries primaires et les batteries secondaires. Les premières ne se rechargent pas une fois déchargées. Quant aux autres (batteries automobiles notamment), il est possible de les recharger une fois déchargées. La plupart des batteries sont constituées de plomb, même s’il en existe d’autres types.

Dans cet article, nous exposerons en détail tout ce qu’il est indispensable de savoir sur la batterie, son fonctionnement, son entretien, ainsi que des conseils utiles aussi bien à l’intention des professionnels que de ceux qui ne le sont pas pour autant. Nous terminerons par la présentation des batteries Tesla et des nombreux avantages qu’elles offrent.

Entretien de votre batterie: les causes de dégradations

La durée de vie d’une batterie est de 4 à 5 ans, mais il est possible de la rallonger davantage. Pour cela, il est important d’avoir des notions plus ou moins pointues sur les causes de dégradation des batteries et comment les éviter au maximum.

    En général, il existe sept causes de dégradation d’une batterie:

  • La sulfatation,
  • La désulfatation,
  • Le cyclage,
  • La décharge complète,
  • La régénération,
  • L’oxydation des bornes et,
  • L’oxydation des électrodes.

La sulfatation

Elle survient lorsque le sulfate de plomb s’accumule sur les électrodes. La sulfatation est en principe un phénomène naturel qui fait suite à une décharge de la batterie et qui est résolu dès lors que la batterie est à nouveau remise en charge. Elle peut cependant s’avérer plus grave en cas de décharge prolongée ou de forte température par exemple. Il se forme alors des dépôts de plomb qui ont pour conséquence de réduire la capacité de la batterie. Elle peut au pire empêcher la voiture de démarrer.

automobile

La désulfatation

La désulfatation comme son nom l’indique est une solution visant à annihiler les effets de la sulfatation. Elle consiste essentiellement à faire dissoudre les dépôts de plomb causés par la sulfatation en projetant des ions contre les plaques. Les dépôts fondent ainsi sous l’effet de la chaleur provoquée par la charge électrique.

Le cyclage

Le cyclage désigne le nombre de recharges et de décharges que peut supporter une batterie avant de s’user. Il est généralement indiqué dans le guide d’utilisation qui accompagne votre batterie. C’est pour cela qu’il faut éviter de soumettre votre véhicule à des situations qui contribuent à vite décharger la batterie, par exemple laisser les phares allumés pendant que le moteur est éteint.

Un cyclage qui se prolonge dans le temps contribuera à affaiblir la batterie, les plaques ne pouvant plus stocker l’électricité. Si vous constatez de plus en plus de particules noires dans l’électrolyte, c’est le signe que votre batterie a subi un cyclage profond.

La décharge complète

Une batterie doit être périodiquement rechargée afin de ne pas s’abîmer. Plusieurs raisons peuvent entraîner la décharge complète de votre batterie, la non-utilisation prolongée de votre véhicule, mais surtout les périodes de grand froid (hiver). Il est important dans ces cas de maintenir la batterie à ‘’température ambiante” à l’aide d’un chargeur d’entretien de batterie. En effet, une batterie en état de décharge complète doit être impérativement rechargée au bout de deux jours maximum au risque de subir une dégradation irréversible.

La régénération

Comme dit plus haut, les batteries ont une durée de vie limitée exprimée en nombres de cycles. Le nombre de cycles d’une batterie en plomb s’estime en général à environs 1500. Au fur et à mesure de son utilisation, des cristaux de sulfate se déposent régulièrement sur les électrodes réduisant ainsi l’intensité de l’électricité produite par la batterie.

La régénération consiste à ‘’nettoyer’’ la batterie en la débarrassant de toutes les impuretés qui se déposent sur les plaques intérieures de la batterie. La régénération s’avère efficace dans plus de 75% des cas. La batterie est presque remise à neuf. Mais la régénération n’est cependant pas efficace dans le cas d’une batterie âgée de 4 et plus.

L’oxydation des bornes

L’oxydation des bornes survient fréquemment. Elle a pour conséquence d’empêcher le courant de passer ou d’en réduire considérablement l’intensité.

L’oxydation des électrodes

Il arrive également que les électrodes s’oxydent. Cela survient lorsque le niveau d’électrolyte baisse. Les plaques ne sont donc plus protégées et s’oxydent au contact de l’air. Tout ceci a pour conséquence de réduire considérablement la puissance au démarrage quand bien même l’électrolyte est complété.

Les batteries Tesla

Il n’existe pas que des batteries acide-plomb, même si elles sont les plus connues. L’évolution de la technologie a vu apparaître en effet d’autres formes de batteries toujours dans la recherche d’un gain de performance et pour satisfaire aussi aux exigences des normes écologiques.

Les batteries Tesla comptent parmi les nouvelles gammes de batteries offrant plus de puissance. Elles sont conçues pour alimenter les véhicules électriques de la même marque. Les batteries Tesla sont par ailleurs réputées très économiques, ainsi que pour leur longévité. Les batteries Tesla sont en lithium-ion. Elles sont garanties 8 ans par leur constructeur, l’américain Tesla Motors. Il en existe plusieurs sortes selon la capacité, 60 kWh, 75 kWh, 90 kWh, et 100 kWh procurant en moyenne une autonomie de 500 km au véhicule.

En août 2016, le constructeur californien dévoila au grand public, un nouveau modèle de batterie entièrement électrique ayant une autonomie de plus de 600 km. Les batteries Tesla sont rechargeables. En effet, des stations de recharge ont été conçues pour assurer la recharge des véhicules Tesla. Il reste cependant à les multiplier afin qu’elles soient le plus accessible possible. Il est important ici de préciser que le modèle S dispose d’une batterie rechargeable à domicile sur une prise de courant. Tous ces avantages que procurent les batteries rechargeables, en particulier les batteries Tesla montrent que sur la durée, posséder une voiture électrique revient incontestablement moins cher que posséder un véhicule conventionnel. D’ailleurs plusieurs ténors de l’industrie de l’automobile ont été dors et déjà convaincus. C’est le cas par exemple de la firme Renault dont le PDG Carlos Ghosn s’est engagé à mettre le premier prototype entièrement électrique dès l’année 2018. Plusieurs géants américains de la technologie (Google et Apple) sont aussi résolument engagés dans cette conquête.

Enfin, la société californienne a également développé deux modèles de batteries à usage domestiques, le PowerPack à l’intention des entreprises souhaitant stocker leur énergie et la revendre, ainsi que le PowerWall destiné aux particuliers.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les pièces auto, n’hésitez pas à venir consulter le site www.piecesetpneus.com