Découvrez comment l’isolation peut résoudre les problèmes de revêtement de sol dans votre propriété d’époque. De la préservation du bois ou de la pierre à la lutte contre les courants d’air dans les planchers, nous vous donnons toutes sortes de conseils pour l’isolation de vos sols.

L’isolation des sols dans les veilles maisons

Les planchers de nos maisons représentent souvent un lien précieux avec le passé. Leurs merveilleuses ondulations et leur patine d’âge racontent le passage de générations de pieds et les débordements de la vie quotidienne. En même temps, les sols peuvent être froids et inconfortables. Il est donc utile de réfléchir à la manière dont l’isolation peut les rendre plus efficaces d’un point de vue thermique, conserver la chaleur plus longtemps et protéger votre sol contre l’humidité.

Le défi consiste à y parvenir sans détruire le caractère du revêtement de sol d’origine, ni causer de l’humidité à l’intérieur de la structure, ce qui peut entraîner une détérioration et des dommages au fil du temps.

Des conseils pour isoler un sol

N’oubliez pas de sceller tous les espaces entre la plinthe et le sol pour éviter les courants d’air. Cela doit être fait avant de poser une moquette, car cela ne sera plus possible par la suite.

  • Assurez-vous de bien isoler le sol, mais évitez d’écraser le matériau isolant, car cela compromettrait sérieusement son efficacité.
  • Envisagez le chauffage par le sol si vous remplacez un plancher, car cela peut fournir un moyen de chauffage confortable et économe en énergie, en particulier lorsqu’il est utilisé avec des sols solides.
  • Abstenez-vous de soulever un ancien étage sans raison, car il ne sera jamais pareil lors du relâchement et vous risquez de perturber l’équilibre du bâtiment.
  • Toujours numéroter les planches, les dalles, les briques ou les carreaux avec de la craie s’ils sont soulevés temporairement.
  • N’empêchez pas un sol solide de «respirer» en le recouvrant de couches imperméables.
  • Ne pas obstruer les orifices de ventilation externes sous les planchers suspendus, car la circulation de l’air est essentielle pour empêcher l’humidité et la décomposition du bois.
  • Faites appel à un professionnel pour l’isolation des sols de votre maison

Les sols sont construits de deux manières, suspendus ou solides. Les planchers en bois suspendus consistent en des lames de plancher clouées à des solives, souvent transportées sur des murs de briques «couchettes». Il est important que le dessous d’un plancher suspendu soit ventilé pour éviter l’accumulation d’humidité.

Pour ce faire, des grilles sont incorporées à la base des murs pour permettre un tirant d’eau. Cela a souvent l’inconvénient d’entraîner des courants d’air dans la pièce. Les sols pleins en brique, en tuile ou en pierre étaient souvent posés directement sur le sol, parfois avec un lit de mortier de chaux ou de sable. Par conséquent, ils peuvent être froids au toucher et sont difficiles à isoler au niveau thermique.