4 août 2021
stress en entreprise

La gestion du stress en entreprise : les 10 commandements

Selon l’OMS le stress apparaît chez une personne dont les ressources et stratégies de gestion personnelles sont dépassées par les exigences qui lui sont posées. Cette définition du stress par l’Organisation Mondiale de la Santé s’applique parfaitement aux situations rencontrées dans le milieu professionnel. Un employé, dont les capacités mentale et physique sont au bord du crash, est appelé chaque jour à se dépasser, à surmonter de nouveaux défis, à atteindre une barre d’objectifs de plus en plus haute, de faire face à des conflits vis-à-vis de ses supérieurs, ses collaborateurs et d’éventuels clients, mais également de faire attention à sa santé au quotidien.

Comment faire face au stress en entreprise ?

Cette réalité du stress en entreprise a poussé les professionnels à mettre en place des stratégies pour combattre ce fléau qui menace la santé des employés et l’efficacité opérationnelle de l’entreprise. En effet, une exposition prolongée au stress donne lieu à des situations de démotivation, un manque de concentration, accumulation des retards, conflits au sein des équipes et surtout la multiplication des arrêts maladie.

Il ne faut jamais prendre à la légère une situation de stress en entreprise. La mise en place d’un système de management qui prend en considération le facteur humain. La solution est donc au sein de l’entreprise, par l’entreprise. Voici quelques conseils à prendre en considération pour une meilleure gestion du stress en entreprise à Paris.

conflit_motivation

Stress au travail : rôle de l’employeur

La prise de conscience est la première mission de l’employeur. Il faut tout d’abord reconnaitre l’importance du stress en milieu professionnel et son impact sur la santé des employés et par conséquent la rentabilité économique de l’entreprise. Le management doit prendre en considération ce facteur fort important pour la motivation du personnel et l’accomplissement des tâches. De ce fait, l’implication de la direction et du conseil d’administration est essentielle.

Ensuite, le dialogue social doit être remis en valeur. Par la promotion des espaces de dialogue, d’échanges, des cellules d’écoute et l’implication du personnel dans la construction des conditions de santé. En troisième lieu, l’employeur est tenu à avoir des rapports réguliers sur la santé et la sécurité en milieu professionnel afin de développer le bien-être en entreprise. Le rôle de la formation est également à prévaloir. Il s’agit d’initier, sinon de coacher, les managers à détecter les premiers signes et les symptômes du stress pour proposer des actions préventives et d’apporter la solution adéquate dans les cas les plus compliqués. Enfin, la responsabilité de l’entreprise ne se limite pas aux frontières de l’entreprise. Elle ne doit pas laisser ses hommes seuls face aux problèmes de ce type.

Stress au travail : rôle de l’employé

L’employé a également un rôle important dans la lutte contre le stress en milieu professionnel, car c’est de lui, de sa santé et de son parcours professionnel qu’il s’agit. D’abord, si on est stressé, il faut se détendre. La relaxation est un moyen très efficace pour lutter contre le stress. Plusieurs techniques sont disponibles sur internet, ne nécessitent pas un savoir-faire et de temps.

Des gestes simples peuvent apporter relaxation et bien-être rapidement. Une activité physique régulière permettrait aussi de faire face aux problèmes de forme et de fatigue et améliorerait le sommeil, la digestion et la circulation sanguine : des facteurs qui pèsent sur l’état de santé psychologique au travail. L’alimentation est également à repenser en vue de limiter les facteurs de stress. Une alimentation variée et équilibrée est le gage d’une bonne santé physique et mentale.