Une petite fuite sur la tuyauterie et la canalisation peut engendrer des dégâts énormes si aucune réparation n’est effectuée. En attendant l’arrivée d’un plombier professionnel, quelques gestes doivent être adoptés pour limiter la fuite d’eau. Découvrez ici les solutions d’urgence vous permettant de gagner un temps précieux.

Utiliser une pâte à colmatage

L’utilisation d’une pâte à colmatage est une solution efficace pour limiter, voire stopper une fuite d’eau de manière provisoire. Ce produit sert à boucher le trou sur le tuyau défaillant jusqu’à ce que le dépanneur arrive sur le lieu.

Pour ce faire, il est important de localiser la provenance de la fuite en partant de la flaque d’eau. Si elle est trop importante, il est nécessaire de couper la source qui approvisionne la pièce tout en essayant d’évacuer le liquide.

Il faut alors que le tuyau soit sec et propre pour que la pâte puisse agir correctement. Si ce n’est pas le cas, ellepourrait être inefficace et ne peut pas colmater le trou. Il faut savoir que si la fuite n’est pas importante, c’est-à-dire qu’elle se fait goutte par goutte, il suffit de placer un récipient sous le tuyau. Encore, il faut que le lieu permette cette solution !

Placer une bande anti-fuite

Après le séchage du tuyau, il est important d’appliquer une bande autour de la fuite. Il faut donc l’étirer pour bien colmater efficacement le trou et pour rendre étanche le colmatage. Le séchage de la bande anti-fuite peut se faire de quelques minutes à quelques heures.

Il faut donc lire attentivement les instructions concernant le temps de séchage, cars’il n’est pas respecté à la lettre, il se peut que la réparation temporaire ne tienne pas jusqu’à l’arrivée d’un dépanneur d’urgence.

Pour vérifier si le colmatage peut tenir suffisamment, il faut remettre l’eau en marche tout en s’assurant qu’aucune goutte ne s’échappe de l’endroit où la réparation a été faite. Dans le cas où l’eau s’écoule encore, il n’est pas nécessaire de refaire le colmatage, il suffit de rendre étanche la réparation jusqu’à ce que l’entreprise de dépannage envoie un professionnel pour la réparation durable.

La soudure, la solution pour les tuyauteries en cuivre

Si une réparation définitive est la dernière solution, il est conseillé d’opter pour la soudure. Il faut cependant prendre en note que cette solution ne marche que sur une tuyauterie en cuivre et elle nécessite une notion sur la soudure.

Pour cela, il faut avoir les bons matériels comme le fil d’étain et le chalumeau pour intervenir. Le tuyau cuivré doit être bien nettoyé et aucune trace de rouille ne doit être visible. Il est indispensable de le poncer avec un matériau abrasif ou une lime avant de l’enduire avec un décapant.

Avant de passer l’étain sur l’origine de la fuite, il faut que le tuyau soit chauffé à très haute température. L’avantage de cette solution réside sur sa durabilité puisque l’étain colmate le trou. Attention ! Il se peut que la soudure condamne le pas du tuyau. De préférence, cette solution doit être réalisée par un professionnel.