Grâce à un financement accordé par Interreg EU, la Chambre d’agriculture de la Dordogne a signé une convention avec 6 partenaires. Cette collaboration a été décidée dans le but d’encourager et d’accompagner les entreprises agroalimentaires et agricoles de la région dans leur démarche d’export.

Chambre d’agriculture de la Dordogne : une volonté d’appuyer les entreprises agroalimentaires et agricoles

À travers l’Atlantic food export, un programme européen remporté par la Chambre d’agriculture de la Dordogne, cette dernière bénéficie d’un financement s’élevant à 300?000 euros pendant une durée de deux ans et demi. Ce programme permet aux entreprises agroalimentaires et agricoles d’accéder facilement aux marchés internationaux. En effet, les professionnels se heurtent toujours à la complexité de la procédure à suivre pour pouvoir exporter des produits tels que le vin, le foie gras ou encore le caviar.

Ce programme est une véritable aubaine pour les entreprises implantées dans la Dordogne. En effet, les données statistiques révèlent que le territoire enregistre 848 millions d’exportations dont les 9 % sont essentiellement des produits agricoles et de l’aquaculture.

Le programme profitera principalement aux PME et aux petites structures agricoles selon les explications de Maelle Muller. Chargé du suivi du projet auprès de la Chambre d’agriculture, ce responsable précise que le nombre total des bénéficiaires de ce programme est fixé à 30. Les structures intéressées par le programme pourront donc déposer leurs candidatures.

Les entreprises retenues pourront alors profiter d’un accompagnement à travers des formations et des assistances commerciales, quelle que soit la filière qu’elles exploitent. Par ailleurs, des échanges d’expériences ainsi que des voyages d’études seront au programme. L’objectif : initier les dirigeants aux techniques de prospection des marchés existants.

Un programme qui priorise les échanges et la coopération au niveau européen

L’Atlantic Food Export est un programme qui fait intervenir des partenaires issus de pays européens variés. Irlande du Nord et Irlande, le Portugal, l’Espagne ainsi que l’Angleterre sont les partenaires de la Chambre d’agriculture de la Dordogne dans ce projet.

1,8 million d’euros seront redistribués entre les 7 chambres consulaires et les agences de développement, et cela jusqu’en novembre 2019. En outre, 140 sociétés jouiront des avantages tirés de ce programme dans toute l’Europe. C’est donc un outil qui permettra de renforcer les coopérations européennes grâce aux échanges.

Plusieurs options sont possibles pour les participants. Maëlle Muller pense que les TPE périgourdines pourront, à titre d’illustration, s’associer avec des organismes espagnols en vue d’une implantation dans un autre pays. Elles peuvent également profiter de ce programme pour procéder au recrutement d’un chargé d’affaires.

Des agences de conseil en marketing et en export pourront éclairer les esprits des participants s’ils jugent cela nécessaire.