Il existe plusieurs raisons pour lesquelles on souhaite connaître la valeur exacte d’une œuvre d’art asiatique. En effet, que ce soit dans le cadre d’une succession, que l’on ait l’intention de la vendre ou, au contraire, d’en acheter, il est toujours préférable de réaliser une estimation. Pour cela, on peut procéder de différentes façons.

Estimer les œuvres d’art grâce aux méthodes traditionnelles

Avant d’acheter, de vendre, ou seulement pour connaître la valeur d’un bien personnel, il est toujours nécessaire d’effectuer une estimation. Estimer un objet d’art asiatique est loin d’être simple. Le meuble ou la bague que l’on s’est légué de génération en génération peut être sans valeur. Par ailleurs, le jade ou le tableau de peinture que l’on a longtemps délaissé dans un carton peut valoir des millions d’euros.

Pour ne rien laisser au hasard, on peut recourir à l’expertise d’un commissaire-priseur de sa région. Toutefois, il faut rappeler que c’est un généraliste. Lorsque l’œuvre en question date d’une certaine époque, comme le mobilier Huang Huali par exemple, il la confie souvent à un expert. Ainsi, la facture s’alourdit et le montant à payer au terme de l’estimation peut exponentiellement augmenter. Pour limiter les dépenses et avoir des résultats dans les meilleurs délais, la plupart des gens consultent des plateformes spécialisées dans l’estimation des œuvres d’art sur internet, notamment sur https://direct-estimations.com .

Estimer ses œuvres d’art sur internet : une solution rapide et fiable

L’estimation de la valeur d’un objet est réalisée de visu, si on l’apporte auprès d’un expert, d’un antiquaire ou d’un commissaire-priseur. Mais elle peut également être effectuée sur internet, sur la base d’une image et de descriptifs. En effet, le développement du web a bouleversé le marché de l’art à tel point que cette solution est devenue le premier réflexe des propriétaires qui souhaitent estimer leurs œuvres d’art provenant d’une civilisation asiatique. C’est effectivement une option rapide garantissant une estimation fiable.

Certaines plateformes sont payantes tandis que les plus généralistes sont parfois gratuites. Mais dans tous les cas, cette façon de procéder est la plus économique de toutes. De plus, l’interface de ces sites spécialisés est ludique et facile à utiliser. Généralement, qu’il s’agisse d’un accessoire de décoration asiatique, d’une parure ou d’un meuble, le propriétaire du bien doit seulement envoyer une photo de l’œuvre aux opérateurs en ligne. Ceux-ci se chargeront ensuite de son évaluation et délivreront une réponse sous 48 heures. Certaines places de marché vendent également certains objets décoratifs dessinés par des artistes de renom.