26 septembre 2021

Comment devenir maître de cérémonie funéraire ?

Être maître de cérémonie funéraire est un métier comme un autre. Pour en devenir un, il faut suivre des études supérieures et passer des stages auprès d’un professionnel exerçant déjà dans le domaine. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce métier ainsi que le parcours académique à suivre pour en devenir un.

Être maître de cérémonie funéraire : de quel métier s’agit-il ?

Le maître de cérémonie funéraire désigne la personne qui assure la fonction de conseiller funéraire. Ainsi, il s’assure que les obsèques se déroulent dans les meilleures des conditions et selon le souhait de la famille du défunt. Afin que ce soit le cas, ce professionnel est présent dès la formation du convoi jusqu’à la l’inhumation, la mise en bière ou la crémation. Il accompagne également le convoi  dans différentes étapes jusqu’à l’arrivée au cimetière ou à la crémation.

Ce professionnel veille à ce que le protocole soit bien appliqué. Ainsi, il s’occupe d’accueillir la famille et les place lors de la cérémonie. Il organise également le planning des porteurs et du chauffeur et s’assure que les fleurs et le registre de condoléances soient bien en place lors de la cérémonie.

Le maître de cérémonie funéraire joue également le rôle d’animateur. Il est présent à côté des familles et n’hésite pas à un intervenir au niveau de l’organisation. Il prend la parole lors de la cérémonie funéraire pour retracer la vie du défunt. Il s’occupe aussi de canaliser les émotions de chacun et fait en sorte que le timing pour chaque étape soit bien respecté.

Quel diplôme pour exercer le métier de maître de cérémonie ?

Depuis le 1er janvier 2013, l’exercice du métier de maître de cérémonie réclame un diplôme spécifique incluant une formation pratique et une formation théorique.  Ces deux volets occupent chacun un volume horaire de 70h. Pour la formation théorique, différentes matières sont étudiées notamment l’hygiène, les rites funéraires, la conception, la sécurité, la législation, la psychologie du deuil, les pratiques ou encore l’animation d’une cérémonie.  La formation pratique quant à elle se déroule au sein d’une entreprise, d’une association habilitée ou d’une régie. Ces formations sont par la suite suivies d’un examen de fin d’année et un diplôme est délivré pour les plus méritants.  À noter qu’un maître de cérémonie débutant touche environ 1 600 € par mois. En suivant une formation complémentaire, il a plus de chance de décrocher une promotion et de devenir conseiller funéraire.