De nombreux facteurs peuvent venir ralentir l’écoulement de l’eau dans vos WC ou dans votre lavabo par exemple. Parmi ceux-ci, on compte notamment les cheveux ou le savon pour le lavabo ou bien encore le papier toilette pour les WC. Lorsque cela arrive, l’écoulement d’eau se retrouve ralenti, voire totalement stoppé. Avant de faire appel à un professionnel, prenez le temps de lire notre article afin de pouvoir déboucher vos canalisations de manière plus économique.

Il existe trois méthodes différentes pour déboucher ses canalisations : la méthode manuelle, la mécanique et la chimique.

La méthode manuelle

Cette première méthode a le mérite d’être très simple et économique puisqu’il suffit de verser de l’eau bouillante dans vos canalisations. Cela permettra de dissoudre les graisses qui viennent obstruer la tuyauterie, mais aussi de tuer la plupart des microbes, éliminant du même coup les mauvaises odeurs. Grâce à cette méthode, vous pourrez assainir vos canalisations.

De plus, notez que cette astuce fait également office de prévention pour éviter les risques d’engorgement. Renouvelez ce petit nettoyage deux fois par mois et vous devriez être débarrassé des problèmes d’odeurs et de bouchons.

Afin d’optimiser l’opération, vous pouvez ajouter du gros sel et du vinaigre d’alcool à votre solution en faisant attention de ne pas en mettre trop pour ne pas attaquer les tuyaux.

La méthode mécanique

Le siphon

Avant d’appeler une entreprise de plomberie, une des premières choses à faire pour déboucher un lavabo est de dévisser le siphon et le vider de tous les éléments qui l’encombrent. Pour ce faire, mettez une bassine sous le siphon, dévissez-le, retirez la crasse à l’intérieur et revissez. Vous n’avez plus qu’à tester l’écoulement d’eau et voir si l’opération a fonctionné.

La ventouse

Ensuite, si cette méthode ne fonctionne pas ou que ce sont vos toilettes qui sont bouchées, vous pouvez recourir à une ventouse. Le principe est connu, vous positionnez la ventouse de manière à ce qu’elle soit totalement recouverte par l’eau et qu’elle recouvre bien tout le trou. Puis vous faites de légers mouvements de va-et-vient. Cela crée un appel d’air qui déplace le bouchon dans les canalisations jusqu’à ce qu’il disparaisse. Dans le cas d’un lavabo, il faut toutefois faire attention à bien boucher les autres ouvertures comme l’évacuation anti-débordement pour que le procédé soit efficace. Il existe aussi des ventouses dédiées aux WC et d’autres spécifiques aux lavabos.

Le déboucheur à pompe

À la fois plus efficace et plus coûteux, le déboucheur à pompe est équipé de deux embouts, un pour chaque situation. Il suppose moins d’effort que la ventouse et on l’utilise de la même façon. Vous pourrez vous le procurer facilement en ligne ou dans des magasins spécialisés.

Le furet

Dans le cas d’un lavabo bouché, vous pouvez vous munir d’un furet. Il s’agira alors d’enfoncer la tige métallique dans la tuyauterie et de tourner la manivelle lorsque vous rencontrez un obstacle.

La méthode chimique

Pour finir, vous pouvez acheter des produits chimiques à peu près n’importe où. Le problème est que ces produits ne fonctionnent pas toujours et ils sont pour la plupart très toxiques. Il faut donc faire attention à bien respecter la notice avant utilisation et surtout de bien se protéger.

Si, malgré toutes ces astuces, vos problèmes d’engorgement de canalisations persistent, il vous faudra faire appel à une équipe de plombiers pour en venir à bout.