7 mai 2021

Conseils sur la chasse au petit gibier en Auvergne

L’ouverture de la chasse est un moment important que les chasseurs attendent avec impatience. C’est notamment l’occasion idéale pour certaines personnes de s’initier à cette pratique devenue une activité à part entière. Vous êtes débutant, passionné pour la chasse ou bien professionnel dans l’univers cynégétique ? La chasse est une activité qui vous permet de créer un lien privilégié avec la nature. Pour commencer, cap sur la chasse petit gibier Auvergne.

 

Comment bien connaître sa cible ?

 

Pour certaines personnes qui n’ont jamais testé cette expérience aventureuse en pleine nature, il est temps de s’y préparer. Si vous ne savez pas encore quel type de gibier traquer, mieux vaut commencer par les petits gibiers. Seulement, avant de passer à l’acte, il est important de bien connaître sa cible.

Sachez que l’abondance de gibier peut varier en fonction de la région et la localisation du domaine dans lequel vous vous trouvez. Il est donc important de bien le préciser.

Il existe généralement deux types de petits gibiers, dont les gibiers à plumes comme la perdrix et la bécasse et les gibiers à poil tels que le lapin et le lièvre. L’étude de l’environnement dans lequel ces espèces se situent est donc indispensable. En effet, si vous comptez traquer un gibier particulier, vous devriez avant tout connaître ses comportements et son habitat. Si vous chassez dans un domaine privé, n’hésitez surtout pas à vous renseigner auprès du propriétaire ou auprès d’un organisme agrée pour la chasse de petit gibier en Auvergne.

 

Quel terrain de chasse choisir pour un débutant ?

 

L’Auvergne, une destination riche en faunes et flores et qui dispose d’un environnement de très bonne qualité, est un endroit parfait pour la chasse au petit gibier. Avant de partir à l’aventure, sachez que la région est constituée de deux types de domaines : les domaines privés et les domaines publics. Que ce soit l’un ou l’autre, vous trouverez ces territoires dans les milieux bocagers, dans les zones humides comme les prairies et les marais, dans les milieux côtiers et surtout dans les zones montagneuses.

Les domaines de chasse privés sont nombreux en Auvergne, mais il faudra cependant avoir la permission du propriétaire. L’avantage de chasser dans ce type de territoire est que vous avez moins de pression des concurrents. Vous avez également le droit de louer ou même d’acheter votre propre territoire.

Pour ce qui est des terrains publics, la permission de chasser n’est pas obligatoire. L’inconvénient est que vous feriez face à de nombreux concurrents. Pour éviter de tomber une foule de chasseurs, mieux vaut partir le plus tôt possible.