19 septembre 2021

Connaître toutes les actions de l’OMS face à l’exposition du plomb

Le plomb est un métal dangereux pour l’humanité en cas d’exposition sévère. Il est présent dans l’écorce terrestre. Puisque son utilisation se généralise de plus en plus ces dernières années, la demande en plomb ne cesse d’augmenter dans les industries de transformation. L’augmentation de son usage a provoqué à la contamination de l’environnement et à l’être humain.  Les femmes enceintes et les enfants à bas âge sont les plus vulnérables aux effets nocifs du plomb. Des conséquences graves se répercutent sur la santé. Elles affectent le cerveau, la peau, le rein et le système nerveux.  La toxicité du plomb favorise le risque d’hypertension artérielle, une fausse couche, le décès prématuré des bébés, la malformation mineure et de lésions rénales.

Une baisse du quotient intellectuel et une réduction de la faculté de concentration

L’effet du plomb sur les enfants, les adultes et les femmes enceintes sont dangereux. Il favorise la diminution de la capacité de la concentration. Les enfants et les jeunes enfants qui sont exposés au plomb risque de retards mentaux et de troubles du comportement. Il affecte le développement du cerveau favorisant une baisse du quotient intellectuel.  Les effets neurologies et du comportement sont irréversibles. C’est la raison pour laquelle, l’Organisation mondiale de la Santé a pris une action sévère.

La protection des travailleurs

L’OMS incite les entreprises de transformation et de recyclage du plomb à bien protéger les salariés et les femmes travailleuses qui sont en âge de procréer. Les enfants qui vivent aux alentours de l’usine doivent être préservés. Elle travaille de concert avec le programme des Nations Unies pour éliminer la fabrication des peintures au plomb. Elle veut éliminer les risques que ce produit provoque vis-à-vis des utilisateurs. L’éradication progressive de la peinture au plomb est envisagée par l’OMS. Pour plus de détails sur les actions de l’OMS, visualisez le site de plomb.eu.