18 octobre 2021

Le concept de collecte des déchets encombrants

Les déchets volumineux des ménages ne figurent pas parmi les ordures ménagères. Les méthodes pour se débarrasser des objets volumineux se font autrement. En effet, leur système de collecte s’effectue à part par le président du groupement de collectivités territoriales ou par le maire selon les règlements en vigueur.

Il s’agit pratiquement des ordures mobilières telles que les tables, les chaises ou les armoires, ou alors les matelas, les sommiers ou les appareils de gros électroménager. Pour ce qui est de l’enlèvement encombrant à Paris, il est soumis à des conditions de la collecte des encombrants définies par la municipalité.

Enlèvement de déchets encombrants : une affaire d’expert

Pour enlever les encombrants à domicile, il est possible de se rendre en déchèterie ou faire appel à un professionnel spécialisé dans l’enlèvement encombrant à Paris 11, par exemple. Cela serait plus judicieux que d’abandonner des déchets dans la rue. Certes, ce geste est considéré comme une infraction et peut faire l’objet d’une amende allant jusqu’à 450 euros. Il existe des services publics qui se chargent de cette tâche, mais aujourd’hui de nouvelles sociétés privées garantes de l’environnement s’y mettent aussi. Sans parler de certaines entreprises qui proposent leur prestation en ligne.

L’intervention se déroule en appelant le service ou en allant sur le site web de la société. Les ménages doivent indiquer le lieu où sont déposées les ordures tout en informant le prestataire de la nature des déchets à récupérer. L’heure de l’enlèvement se passe en général entre 6 h et 8 h du matin, entre 11 h et 13 h de l’après-midi et 20 h à 22 h du soir.

Les différentes sanctions liées aux collectes de déchets encombrants

Actuellement, le respect de l’environnement est un sujet délicat et est passible de sanction en cas d’infraction. Déposer, abandonner, jeter ou déverser n’importe quel type de déchet sur la voie publique en dehors des conditions exigées par un arrêté peut coûter cher.

Le non-respect de la propreté de la capitale française peut valoir une amende forfaitaire de 68 euros si le règlement est immédiat ou se fait dans les 45 jours après le constat d’infraction. Sinon, l’amende s’élèvera à 180 euros au-delà de ce délai. En cas de constatation de celle-ci ou à défaut de paiement, il convient au juge de fixer le montant de la contravention pouvant aller jusqu’à 450 euros.

Par ailleurs, le non-respect des conditions de collectes des déchets peut également être sanctionné. Cela concerne le rendez-vous, c’est-à-dire le jour, les horaires, et le tri des déchets. L’amende s’élève à 35 euros pour un règlement immédiat et 75 euros si ce délai est dépassé.