17 septembre 2021

Comment intégrer le native advertising dans ses supports publicitaires ?

Ayant le vent en poupe depuis quelques années dans le monde du marketing, le concept de publicité native se fait sa place dans toutes les stratégies de marques et d’apparition au grand public. Se dressant comme la nouvelle technique d’approche clientèle, le native advertising permet de créer plus de proximité sans avoir recours aux supports intrusifs qui n’arrivent qu’à susciter la réticence des consommateurs. Pour ceux qui souhaitent créer une interaction à long terme avec ses prospects, cet article est fait pour vous.

Eviter de duper le client

Les méthodes  de communication standards publicitaires comme le matraquage ont longtemps influé l’appréhension des gens sur la pertinence d’une annonce et des images marketing. Le problème c’est qu’elles ne font qu’attirer inconsciemment la vue et l’intérêt des clients sans prendre en compte de ce qui les intéresse et surtout ce qui ne les intéresse pas. Conscient de cette situation il est ainsi devenu impossible de nouer une relation durable même aux clientèles les plus fidèles qui font rejet à la marque.

Informer l’intitulé de l’annonce

Que ce soit une impression article personnalisée ou un autre support imprimé, il est indispensable de présenter son annonce telle qu’elle est : une publicité. Il existe même des recommandations sur l’utilisation de la publicité native, dont celles publiées par le bureau international de la publicité (IAB).

En pratique, l’annonce doit contenir un élément avertisseur que le lecteur pourra distinguer facilement, notamment ce qui relève de la publicité pure et ce qui représente l’information.

En même temps, discréditer ses concurrents revient à éclipser ses défauts qui sont là tant bien qu’éclipser par une impression accessoire personnalisé.

 Quelles sont les meilleures conditions pour se lancer dans le native advertising ?

Beaucoup se sont fourvoyés en utilisant le native advertising comme dernier recours au sauvetage de leur image professionnel. En tant que stratégie visant à enrichir une communication privilégiée avec les prospects, déployer une impression vêtement personnalisé dans une période ou une autre n’aura pas le même effet. Et ce même si cette dernière est entièrement native. Pour une marque faisant l’objet de calomnie négative, pratiquer cette méthode peut avoir l’effet inverse, dont alimenter davantage les avis néfastes qui pèsent sur l’image.

Il est ainsi impératif de bien choisir le support, la nature de son annonce ainsi que l’idée connexe qui en résultera. En l’occurrence, travailler sa publicité avec une autre marque qui a de fortes chances de dénigrer la nature de celle qui investit ne manquera pas d’inciter les clients à penser aux tromperies, voire une mascarade marketing. Par exemple, pour une entreprise de distribution de boisson énergisante, afficher son logo sur une impression article personnalisé en partenariat avec un club de sport reflètera plus la valeur et l’objectif à atteindre.

En tout, il vaudrait mieux soigner les images négatives sur la marque afin de ne pas susciter plus de polémique quitte à changer d’image, de logo pour illustrer un renouveau qui est d’ailleurs un des piliers du native advertising.

Honorer son engagement publicitaire et professionnel

L’image de marque a encore évoluée en termes de critère de qualité. Négliger sur les détails des outils utilisés tels que l’impression par sublimation au lieu de l’impression par transfert, les couleurs utilisées, l’organisation ou encore le choix de son apparition publique peuvent être fatale à la réussite d’une campagne publicitaire. Plus est qu’il est temps de changer l’association communément faite sur le terme publicité à une représentation péjorative d’une marque. De même pour le support, ce n’est pas qu’une impression article personnalisé ne contribue qu’à une seule annonce qu’il faut que ce soit mal faite.

Bref, pour ceux qui se veulent tenir leur endurance dans le marketing moderne, ce sont les tendances à suivre qu’il soit question d’annonce publicitaire, de partenariat marketing ou encore de promotion de marque.