La question peut paraître saugrenue mais pourtant si vous envisagez de passer vos prochaines vacances sur l’île de beauté, cette interrogation va obligatoirement occuper quelques moments de réflexion.

En effet, la Corse, comme la plupart des îles éloignées d’un continent, n’est pas accessible par les moyens classiques que peuvent être les voitures, autocars ou trains.

Il faut donc franchir la mer pour rejoindre les rivages paradisiaques de l’île de beauté.

Avion ou bateau, le choix est important !

En effet, choisir entre l’un ou l’autre ne se limite pas au simple mode de transport et à son prix. Les implications sont beaucoup plus importantes.

La Corse en avion

Partir en avion par exemple a énormément d’avantages mais les 2 principaux sont le fait de partir de l’aéroport le plus proche de chez soit et le fait d’arriver en Corse moins de 2 heures après le décollage ( entre 2 heures et 45 minutes selon la ville de départ) !
La facilité et la rapidité de ce mode de transport sont incomparables mais une fois arrivé sur les des 4 aéroports de l’île, il faudra louer une voiture pour se déplacer.

Aller en Corse et ne pas disposer d’un moyen de locomotion serait vraiment dommage tant l’île peut offrir de richesses différentes.
De plus, en avion, vous serez très fortement limité par le volume de bagages qui pourra vous accompagner. Ainsi, impossible d’emmener tout le matériel sportif, tous les jouets des enfants, etc…

La Corse en bateau

Et c’est bien là la force du ferry. Le fait de prendre un bateau pour la Corse permet d’embarquer son véhicule à bord (voiture, moto, vélo, camping car etc…) et tout ce qu’il peut transporter, dedans ou sur le toit ( attention tout de même de bien tout déclarer au moment de l’enregistrement pour ne pas avoir de mauvaises surprises une fois sur les quais).

Cela signifie qu’une fois débarqué au port en Corse, vous êtes totalement autonome et libre de rejoindre au plus vite votre location de vacances en bord de mer.

Mais bien sûr, la traversée en bateau à quelques contraintes ! Tout d’abord le fait de rejoindre l’un des ports français ( Marseille, Toulon ou Nice) ou italiens réalisant une traversée vers la Corse. Il faut donc prévoir le temps de route dans votre organisation de vacances.

Ensuite, la durée de la traversée, comprise entre 6 et 10 heures selon les compagnies et les rotations peut paraître longue voire du temps perdu. Mais il faut plutôt imaginer ce temps comme le début des vacances, où l’on commence à lâcher prise. Vous pourrez profiter de l’ensemble des services à bord. Ces navires sont proches de bateaux de croisières avec bars et restaurants, piscine, salle de jeux et détentes, salle de spectacle et bien sûr de très belles cabines pour les traversées de nuit.