La problématique de la sécurité concerne les particuliers et les professionnels, étant donné l’augmentation régulière du nombre de cambriolages. En 2016, près des 500 000 victimes ont été enregistrées par les autorités en charge de la protection des personnes et des Biens. Les locaux équipés de portes blindées résistent davantage aux tentatives d’ouverture forcée, ce qui fait reculer une marge importante de cambrioleurs. Cet article traite de la résistance des portes blindées.

Qu’est-ce qu’une porte blindée ?

La porte blindée permet de renforcer la protection d’une habitation, d’un commerce ou d’un local professionnel. Elle se constitue d’éléments résistants aux chocs et aux effractions. La porte elle-même est conçue en métal, et le bâti est habillé en plaque métallique, d’où sa capacité du dispositif à résister aux tentatives d’ouverture forcée.

Ce concept se confond souvent au blindage de porte, qui lui, consiste à revêtir la porte de plaque métallique ou à installer un encadrement ou un dormant en métal.

L’installation de porte blindée va de pair avec celle de serrure équipée de plusieurs pênes pour renforcer la sécurité. Elle nécessite également une couche d’isolation. En effet, au-delà de sa capacité à résister aux cambriolages, ce type de porte permet de conserver la chaleur à l’intérieur de la maison. Le dispositif de sécurité se distingue également grâce à son esthétique.

Porte blindée et certifications

La production est encadrée par la norme A2P délivrée par le Centre National de Prévention et de Protection à la suite de tests stricts. Cette certification se décline en 3 versions selon la capacité du matériel à résister aux tentatives d’ouverture forcée.

En effet, la mention A2P BP est suivie de chiffres allant de 1 à 3 qui déterminent le niveau de sécurité de la porte. Plus le chiffre est grand, plus le matériel est solide. Bien entendu, le premier niveau de résistance est A2P BP1. Un dispositif qui possède cette marque résiste au moins pendant environ 5 minutes aux tentatives d’effraction. Une porte marquée A2P BP2 peut résister jusqu’à 10 minutes, soit 5 minutes de moins que celle qui est certifiée A2P BP3. En savoir plus sur une porte blindée certifiée.

Les serrures multipoints bénéficient également de cette homologation à la seule différence que des étoiles substituent les chiffres et la mention « BP ».

À noter que la porte blindée est régie aussi par les normes NF277 et FFS61-937 qui déterminent sa résistance au feu.