6 mai 2021

Comment collectionner des jouets a sauvé la vie d’un homme

Un retraité de 66 ans ayant perdu l’audition a combattu son handicap en collectionnant des jouets du XIXe siècle à nos  jours.

 Plus de 3 000 jouets de collection….

Chez Jean-Marie Lerdino, ce sont plus de 3 000 tracteurs miniatures, maquettes d’avions et petites voitures qui s’offrent à la vue des visiteurs.

Cette collection, débutée dans les années 80,  est née d’un malheureux concours de circonstances. L’ancien professeur d’anglais a en effet perdu progressivement l’ouïe, ce qui l’a contraint à abandonner sa carrière. Sa surdité l’empêchait de faire classe, puisqu’il n’entendait plus ses élèves.
Il a ensuite exercé les métiers de surveillant scolaire et de bibliothécaire, sans y trouver l’épanouissement qu’il recherchait.

C’est en flashant sur un bus miniature aux puces qu’il débute sa collection. Enfant, il n’avait jamais pu obtenir ce jouet qui le faisait tant rêver. Le retrouver sur une brocante à l’âge de 40 ans ressemblait à un signe du destin, à une période de sa vie où il essuyait un divorce, et se sentait isolé par son handicap.
Jean-Marie Lerdino confie le fait que sa collection de jouets à sauvé sa vie. Il y a puisé l’énergie qui l’a empêché de sombrer à un moment où le sort semblait s’acharner contre lui.

… Et 40 000 km parcourus chaque année !

Afin de compléter sa collection, Mr Lerdino s’est lancé sur les routes de France et de Navarre : de Bordeaux à Turin, de Lyon à Barcelone, le retraité a parcouru en moyenne 40 000 kms par an durant 20 ans. Originaire de Perpignan, mais résidant à Draguignan dans le Var, il s’est principalement concentré sur la partie Sud de l’Europe.

C’est dans brocantes qu’il a réalisé la majorité de ses achats. Les bourses aux jouets sont plus fréquentes dans la région de résidence du retraité. Aujourd’hui, c’est principalement sur les sites spécialisés dans les jouets miniatures et sur ceux de seconde main comme E-bay qu’il déniche ses plus belles pièces. Bien qu’il avoue que 60% des jouets proposés sur les sites d’occasion sont trop vétustes pour avoir une quelconque valeur.

Il faut donc du flair, de la patience et des connaissances, mais aussi de l’énergie, pour dénicher les perles rares. Sur internet comme sur les vide-greniers, les premiers arrivés sont les premiers servis. Les belles affaires appartiennent à ceux qui se lèvent tôt !

Un projet d’ouverture de musée du jouet

Les 3000 pièces qui composent sa collection sont pour lui autant de pièces qui retracent les grandes périodes de l’Histoire moderne: des débuts de l’automobile à la conquête de l’espace, ils sont les témoins des progrès technologiques de l’Homme. Le Catalan souhaite mettre en avant cet aspect historique en valeurs à travers sa collection.

Désormais, le septuagénaire rêve d’un écrin pour abriter sa fabuleuse collection. Il a contacté des municipalités pour leur faire part de son projet de musée du jouet. C’est un projet difficile à concrétiser. Le collectionneur espère voir son rêve prendre vie avant la fin de ses jours.