L’isolation thermique permet de générer des économies d’énergie considérables. Afin de procurer une meilleure isolation thermique et acoustique à votre logement, il peut être intéressant de considérer l’achat d’un double vitrage ou bien d’un triple vitrage. Dans cet article nous vous présenterons les caractéristiques de ces différents modèles afin que vous puissiez équiper votre maison de manière adéquate. Notez toutefois que l’isolation de vos fenêtres n’est pertinente que si vous disposez d’un logement qui n’est pas trop énergivore par ailleurs.

Le triple vitrage

Comme tout expert en vitrerie vous le dira, un triple vitrage est constitué de trois couches de verre de 4 mm d’épaisseur chacune séparée par deux lames d’argon de 12 mm. Le triple vitrage apporte la meilleure performance possible en matière d’isolation thermique et acoustique, cependant il est très cher et plus lourd qu’un double vitrage, ce qui suppose un châssis adapté. Il diminue également les apports en énergie solaire qui viennent naturellement réchauffer votre logement.

Le double vitrage

Le double vitrage est semblable, à ceci près qu’il ne dispose que de deux vitres et d’une lame d’argon. Il en existe aujourd’hui des modèles très perfectionnés qui en font des isolants presque aussi efficaces que les triples vitrages.

Lequel privilégier en fonction de votre maison ?

Pour savoir lequel il faut choisir entre les deux, il faudra d’abord déterminer lequel présente le meilleur rapport qualité/prix et pour cela tout dépend de la situation de votre maison. En effet, si vous vous situez dans une des régions les plus froides de France, où il y a peu de soleil tout au long de l’année, le triple vitrage semble adapté. Cela l’est même encore davantage si vous vivez dans un environnement très bruyant.

Cependant, il faut prendre en compte les rayons du soleil qui, souvent négligés, apportent pourtant une chaleur considérable en hiver grâce à l’effet de serre. Or, le triple vitrage ne laisse que très peu passer les rayons et de nombreux utilisateurs se plaignent du froid qu’ils ressentent en hiver. Il y a, de plus, une baisse de luminosité importante à cause du peu de rayons qui passent à travers les vitres. Le double vitrage, quant à lui, laisse passer ces rayons et les retient, tout en étant un très bon isolant. Cela vous permet d’économiser encore davantage d’énergie avec votre chauffage. En été, pour éviter que cet effet de serre ne devienne trop étouffant, il suffira simplement de s’équiper de brise-soleil ou de store-banne, par exemple.

L’installation

Enfin, le coût est bien-entendu à prendre en compte. L’acquisition d’un triple vitrage induit un surcoût de plus de 75% par rapport au double vitrage pour des performances variables. Comme dit précédemment, il faudra aussi penser à renforcer le montant de vos fenêtres pour accueillir une telle structure, ce qui engendre à nouveau des coûts supplémentaires. Malgré cela, le triple vitrage peut s’avérer être une bonne solution dans certains cas même si ceux-ci restent marginaux. Si vous avez la moindre question ou si vous désirez procéder à l’installation de nouvelles fenêtres, n’hésitez pas à consulter un vitrier expérimenté pour faire appel à un service de professionnels.