Un chien qui se gratte de temps en temps, cela n’a rien d’anormal. Mais lorsque son geste est répétitif et qu’il concerne une zone en particulier, il y a un problème. Il est indispensable de prendre les bonnes mesures. Mais quelle est la raison de ces grattages fréquents ? Découvrez les réponses à vos questions concernant ces démangeaisons qui nuisent au confort de votre compagnon à quatre pattes.

Une infestation de parasites

Pour commencer, un chien qui se gratte peut être infesté par des parasites. Il peut s’agir de puces. Notons que les piqures de ces insectes engendrent des démangeaisons infernales. Les aoûtats aiment également prendre refuge dans le pelage des chiens. Ce sont des larves rouges invisibles à l’œil nu qui se cachent dans les herbes hautes. En général, les chiens les attrapent lors des promenades en été. Notons que les aoûtats provoquent non seulement des démangeaisons, mais aussi des lésions cutanées.

Il y a aussi les poux. Ces parasites s’épanouissent bien dans le pelage des chiens et ils déclenchent des irritations. Lorsque l’animal est infesté, il est normal qu’il se gratte tout le temps et partout. Enfin, il faut parler de l’acarien demodex canis. Il envahit les follicules pileux. Si le système immunitaire du chien est fragile, il pourrait souffrir énormément.

Les troubles allergiques

Un chien qui se gratte peut aussi souffrir d’un trouble allergique. L’origine de l’allergie diffère d’un animal à l’autre. En général, elle est provoquée par les piqûres de parasites. Mais il se peut aussi que ce soit une anomalie génétique comme la dermatite atopique. Elle rend la peau très sensible. Ainsi, lorsque le chien est exposé à des allergènes comme des aliments, des pollens ou des acariens, il souffrira de fortes démangeaisons.

Les grattages fréquents peuvent aussi avoir pour origine une allergie de contact. Dans ce cas, les démangeaisons sont dues au contact avec un produit contenant des principes actifs que le chien ne supporte pas. Il peut entre autres s’agir d’un shampooing, d’une lessive, un objet en métal ou en plastique.

Les autres causes possibles

Un chien qui se gratte peut aussi souffrir d’un trouble d’anxiété ou être victime de stress. Dans ce cas, les démangeaisons sont dues à la dermatose psychogène. Pour calmer sa frustration, l’animal se gratte. Mais on peut aussi attribuer d’autres causes à ce problème surtout lorsqu’il affecte une zone spécifique. Une démangeaison à l’auriculaire est par exemple causée par une otite. En revanche, si elle touche les cavités nasales et les sinus, il s’agit d’une rhinite chronique.

Lorsque le problème affecte les yeux, on parle de conjonctivite.  Les grattages fréquents peuvent aussi avoir pour cause une infection bactérienne nommée pyodermite ou une sécrétion excessive de sébum ou séborrhée. Enfin, sachez aussi que les démangeaisons peuvent indiquer l’existence d’une tumeur cutanée.

Les solutions en quelques lignes

Quand votre chien se gratte, la première chose à faire est de vérifier la cause de son souci. S’il est infesté de parasites, il faut appliquer un traitement adéquat. Mais le mieux, c’est de consulter un vétérinaire. Il est le seul à pouvoir trouver la véritable cause du prurit qui affecte votre toutou et lui attribuer un traitement efficace.