Finance

now browsing by category

 

Ce qu’il faut savoir des épargnes retraites spécialisée pour le BTP

epargne-retraite

La retraite est une étape indéniable de la vie professionnelle et tout le monde essaie de s’y préparer petit à petit. Certains choisissent de suivre les conseils de leurs aînés et d’autres préfèrent faire appel à des professionnels pour mieux s’y préparer. C’est pourquoi de nombreuses solutions existent aujourd’hui pour aider les salariés à préparer leur retraite en toute sérénité, comme l’épargne retraite BTP.

Read the rest of this page »

Que savez-vous des prêts ?

Qu’il s’agisse d’un projet personnel tel que l’achat d’une voiture ou bien d’un projet professionnel tel que la création d’une entreprise, l’obtention d’un crédit est souvent la seule solution pour assurer le financement. Que faut-il donc savoir avant de s’y lancer ?

Informations générales sur les prêts

Avant de faire une demande de pret immobilier, il est important de connaître les différents types de prêts proposés par les établissements. Il y a en effet plusieurs formules telles que le prêt d’Accession sociale, le prêt conventionné, le prêt 1% logement, le prêt à taux 0% ministère du Logement, le prêt Eco PTZ, le prêt Relais ou Revente, le prêt réglementé et le prêt libre. Chaque formule convient mieux à une situation particulière et présente ses propres avantages et inconvénients. Le prêt libre par exemple est ouvert à tout le monde et pour tout type d’opération immobilière, le prêt réglementé présente l’avantage de donner droit à l’aide de l’état, le prêt In Fine est strictement réservé aux investisseurs fortement fiscalisés… Avant de faire une demande de prêt immobilier, il serait aussi utile de savoir qu’il existe différents types de taux et de garanties de crédit. Les taux, en effet, peuvent être fixes ou réversibles, c’est-à-dire qu’ils peuvent varier selon les variations du marché et les conditions du contrat. On parle aussi de taux sans butoir à la hausse et de taux capé à la hausse. Quant aux garanties, il y a l’hypothèque conventionnelle, le privilège de prêteur de deniers et la caution bancaire.

Les bons gestes avant de demander un crédit

Les dossiers sont souvent rejetés par les banques et autres établissements de crédit pour de simples raisons à savoir une pièce manquante, un dossier mal organisé ou une erreur de saisie. Et vu le grand nombre de demandes de crédit que reçoivent les banques de nos jours, il serait difficile de s’offrir une deuxième chance. Il vaut mieux donc bien préparer son dossier, prendre tout son temps et vérifier minutieusement chaque document et chaque propos rédigé. Il faut bien étudier et comparer les offres de prêt, vérifier les conditions et l’état de la banque auprès de laquelle vous compter faire une demande de prêt immobilier, consulter et comparer les offres d’assurance.

Un courtier en crédit possède les connaissances et compétences nécessaires pour parfaire la constitution d’un dossier de prêt et pour vérifier et négocier les termes d’un contrat. Son assistance est fortement recommandée.

Aspects pratiques et légaux de la dématérialisation des factures

dématérialisation de la facture

La dématérialisation des factures est incontournable pour les entreprises souhaitant réduire de manière significative les coûts de traitement des documents d’entreprises comme les factures, les bons de livraison, les contrats, etc. Avant de se lancer dans la mise en œuvre d’une telle solution, il est nécessaire de connaitre ses contraintes pratiques et légales.

Read the rest of this page »

Les risques d’un réméré immobilier

rachat-de-credit

Se retrouvant face à une crise financière énorme, il arrive que votre foyer n’arrive plus à suivre le rythme. Il existe d’innombrables charges obligatoires pour les enfants et les parents sans oublier les frais liés à la maison. De ce fait, pour éviter une faillite ou enlever le poids des surendettements, il est probable d’entamer une vente à réméré. Ce concept est reconnu depuis plusieurs années et de nombreux propriétaires se tournent vers cette solution. Cependant, le réméré immobilier peut aussi présenter des inconvénients majeurs.

Quels sont les points négatifs d’une vente à réméré ?

Désespérés et souhaitant trouver une solution au plus vite, les propriétaires se précipitent vers la seule manœuvre possible. Il est clair que la vente avec une option pour le rachat est une bonne décision. Au cours des 5 ans après la vente, le propriétaire sera en droit d’acquérir son bien. Par contre, il y a des conditions qu’il faut impérativement respecter comme la restitution du prix d’achat avec la couverture des diverses charges. Certes, ce dispositif présente des atouts, mais il ne faut pas se hâter. Bien évidemment, vous faites face à une crise financière, mais évaluez toujours le pour et le contre avant de se lancer.

Il est à noter que l’investisseur demande un dépôt de garantie pour un réméré immobilier. Ceci étant fait sous forme de caution pour garantir que le propriétaire fera les efforts pour racheter son bien dans les délais impartis. Dans le cas où celui-ci est dans l’incapacité de racheter, il perd l’argent pour la garantie. De plus, cette dernière s’élève à plus de 12 % du prix de l’immobilier, une somme énorme.

Par ailleurs, si vous avez conclu que vous pouvez rester sur les lieux en contrepartie d’un loyer mensuel, vous gardez certes votre prestige, mais c’est une obligation. Vous serez comme tout locataire et si vous n’arrivez pas à payer, le droit au réméré est perdu même si vous payez dans les temps.

Hormis cela, cette forme de vente comporte des pièges et des sous conditions qu’un amateur ne maitrise pas. Pour éviter de se faire arnaquer, il est essentiel de collaborer avec un professionnel.

L’importance de collaborer avec un notaire :

Le risque capital dans ce genre de situation demeure le contrat. Il est connu que les investisseurs souhaitent tirer profit de leur placement. En effet, ils ne vont pas juste vous aider à payer vos dettes, mais ils feront des magouilles pour avoir définitivement les biens. En signant le contrat, vous disposez de 5 ans pour racheter votre maison, mais des clauses contradictoires peuvent être incluses. Le réméré immobilier ne sera plus votre sauveur, mais un obstacle qui vous a fait perdre un bien précieux. Ainsi, faites bien attention et évitez de tomber dans les pièges des collaborateurs malintentionnés. Il est vivement recommandé aux personnes intéressées par la vente en réméré de consulter un notaire. Ce dernier fera une étude afin d’identifier les avantages et les inconvénients. Il est évident que c’est la dernière chance avant une saisie immobilière, mais suivez bien les étapes.

 

La TVA en Europe, comment ça marche ?

euro-1976630_640

L’impôt sur la consommation par excellence, c’est la TVA (taxe sur la valeur ajoutée). Être un impôt sur la consommation peut avoir plusieurs sens, suivant comme l’on considère le problème. Tout d’abord, cela signifie qu’il s’agit d’un impôt prélevé sur le budget des ménages et des particuliers lorsqu’il achètent un produit ou un service. Puis que les entreprises sont collectrices de l’impôt et donc exempté. Faisons le point

TVA en France & en Europe : Un impôt payé par les consommateurs

Le processus de la tva est un processus de paiement successifs. En effet, les consommateurs et les sociétés sont obligés de régler la tva à chaque étape de l’achat de leurs services ou de leurs produits. Pourquoi est-ce important ? Tout simplement, car cela signifie que les entreprises ne paient pas la TVA, mais ne font que de la prélever.

EXEMPLE : Lorsqu’un fabricant crée un produit, il se trouve être tenu de régler un impôt sur la valeur ajoutée sur les composants achetés. La tva que le consommateur paie lorsque le produit se trouve être mis sur le marché se prévoit au coût du produit, moins le coût des composants qui ont déjà été taxés. Cette taxe prélevée va être répercuté sur le prix TTC lors de la vente finale avec le consommateur.

TvA : Taux d’imposition unique par pays

Chaque taux d’imposition à la TVA est fixé par les gouvernement membres du pays concerné. Le plus petit taux de tva en Europe se trouve être de 15%, et on le trouve au Luxembourg (La tva au Luxembourg est souvent considérée comme un paradis fiscal pour de nombreux spécialistes). Autant le dire, il n’y a pas de limite maximale à la tva sur la valeur ajoutée et les nouvelles réformes de la TVA dites TVA sociale (en France) ne cessent de faire grimper le taux applicable le découpant en plusieurs tranches.

coins-1726618_640

La TVA intracommunautaire ou Comment réguler la TVA en Europe ?

La tva intracommunautaire est née d’une directive européenne visant à réguler la taxe sur la valeur ajoutée en Europe, cela en fonction des ratios établis par les pays respectifs. Le procédé VIES est un dispositif offert par l’Europe qui vous invite à de contrôler vite la légitimité d’un numéro de tva intracommunautaire. Grâce à un identifiant SIREN et d’une base de donnée, le dispositif est capable de validée et de vos indiquer si le numéro de tva est homologué ou pas.

Il est nécessaire de contrôler les numéros de tva intracommunautaire de ses partenaires. En effet, il existe des réseaux de fraudes à la tva et le chargé de comptabilité aura donc tout intérêt à regarder son numéro de tva européenne s’il ne désire pas être soupçonné de complicité de fraude par les services financiers

Faire une renégociation de prêt immobilier auprès de sa banque

Renégociation de prêt immobilier

Rachat de crédit ou renégociation de prêt, c’est le même principe. Cette opération consiste à  réviser le taux du crédit en question et c’est tout à fait valable pour un prêt immobilier. Il s’avère que ce dernier revient assez cher avec les frais supplémentaires qui viennent s’ajouter au coût de l’emprunt, tels que les frais des dossiers et les assurances. De fait, l’emprunteur procède à une renégociation en vue de faire baisser la note, principalement du taux. En conséquence, le montant des mensualités sera réduit pour le reste de la durée de rétractation ou inversement, la durée de remboursement réduite en conservant les mêmes mensualités. Renégocier son prêt immobilier peut être bénéfique bien qu’il n’est pas toujours rentable.

Le niveau des taux bas, une aubaine pour les emprunteurs

Dans un contexte de taux bas, ce qui est le cas en ce moment, renégocier prêt immobilier est encore envisageable. Et effet, certains emprunteurs sont prêts à tout pour obtenir le meilleur taux qui soit. Pour ce faire, il suffit de connaître les bonnes conditions favorables à votre situation, sinon, ce sera peine perdue. Autrement dit, le rachat de crédit n’est pas forcément laborieux, d’où l’importance de vérifier la rentabilité de cette initiative avant de le faire.

Convaincre la banque à renégocier votre prêt immobilier

La renégociation d’un prêt immobilier est à effectuer auprès de la banque prêteuse. L’acceptation de la demande dépend uniquement de son bien vouloir de vous accorder un financement avec les meilleures conditions. Pour faire preuve de confiance, il est impératif de travailler l’argumentation afin de convaincre votre courtier. Une épreuve dans laquelle vous allez mettre en avant vos points forts, à savoir, votre solvabilité quant au paiement régulier du crédit, votre importance par rapport à l’établissement en souscrivant à ses différents services. Vous pouvez également rajouter des perspectives d’avenir comme quoi vos enfants pourront devenir des clients de la banque plus tard.

Effectuer d’autres négociations sur le crédit

Une telle opération est une belle occasion pour négocier les frais de dossier vu que la banque va étudier votre dossier sur sa faisabilité. En contrepartie, un versement des frais de dossier sera sollicité. Néanmoins, vous êtes en état de demander leur suppression, mais cela dépend entièrement de la volonté de la banque. Il se pourrait également qu’elle vous propose une nouvelle offre. Avant de renégocier prêt immobilier, élargir le champ de rechercher serait un atout pour faire jouer la concurrence. En outre, les organismes prêteurs offrent souvent des conditions avantageuses à leurs nouveaux clients, de quoi inciter votre banque actuelle à accorder le rachat.

Quelles solutions pour envoyer de l’argent à distance ?

bank-note-209104_640(1)

Vous souhaitez envoyer de l’argent à un proche résidant à l’étranger, ou aider financièrement votre enfant en stage aux États-Unis, mais vous ne savez pas quelle est la solution la plus économique ? Pour vous aider, voici un comparatif des différentes solutions qui s’offrent à vous.

Faire un virement bancaire

Pour transférer de l’argent, le plus simple est de faire un virement de banque à banque. Malheureusement cela n’est possible que si la personne à qui vous souhaitez envoyer de l’argent possède un compte dans le pays en question. C’est possible dans le cas d’un proche résidant à l’étranger, mais c’est plus rare dans le cas où il s’agit de vacances à l’étranger.

Comptez une vingtaine d’euros pour un virement à l’étranger. Le montant est à la charge de l’expéditeur. Niveau délai, il faut compter entre 3 à 5 jours pour un virement de banque à banque à l’étranger.

Envoyer un mandat cash

Contrairement au virement bancaire, le mandat cash ne nécessite pas de compte bancaire. Pour envoyer un mandat cash, il vous suffit de vous rendre à La Poste ou de faire appel à une entreprise spécialisée comme Western Union. Muni de votre argent liquide, vous complèterez un formulaire qui vous sera échangé contre un code confidentiel à fournir à la personne à qui vous souhaitez envoyer de l’argent à l’étranger.

L’argent est disponible sous 24h dans le cadre d’un mandat postal effectué par La poste et est plafonné à 3500€ par personne. Du côté de Western Union, l’argent est disponible de façon quasi-instantanée pour les transferts inférieurs à 1500€, et en quelques heures pour les montants supérieurs.

Niveau tarif, il faut compter entre 4 et 48€ pour envoyer un mandat cash à l’étranger. À savoir : pour un mandat cash envoyé à l’international d’un montant compris entre 2000,01€ et 7600€, les frais s’élèvent à 3,2% du montant de l’envoi.