Pièce maîtresse de votre salon, le canapé représente souvent un investissement conséquent mais nécessaire. En effet, le canapé permet aux invités de s’asseoir, offre une assise confortable pour lire ou regarder la télévision et habille parfaitement une pièce à vivre. Néanmoins, comme toute pièce de mobilier, le canapé à une certaine durée de vie, qui dépend principalement de l’utilisation que vous en faites et de l’entretien que vous lui accordez (ou non). Faisons le point sur les principaux problèmes que vous pouvez rencontrer avec votre canapé… et sur leurs solutions.

Problème n°1 : votre canapé s’affaisse

Le principal signe de vieillissement du canapé est son affaissement : lorsque l’on s’assoit, le coussin ne soutient plus le poids de la personne et l’on se sent « s’enfoncer ». Très désagréable, cette situation peut avoir plusieurs explications : le coussin peut être trop usé, les ressorts peuvent être distendus ou le cadre/les pieds du canapé est cassé. Dans ces 3 cas, il est naturellement possible de tenter de réparer les dégâts pour restaurer son canapé. Par exemple, si le problème vient des coussins, il peut être intéressant de simplement les changer. Cela permet en outre de modifier la décoration intérieure de votre salon et de donner à votre mobilier une seconde jeunesse.

De même, si l’un des pieds de votre canapé vient à se casser, ne le changez pas pour autant ! Il est toujours possible d’acheter de nouveaux pieds et de les poser facilement… pour retrouver son canapé comme neuf !

Néanmoins, si le cadre et/ou le ressort sont touchés, il peut être plus facile de changer son canapé, notamment s’il s’agit d’un canapé d’angle ou d’un canapé-lit. En effet, ces modèles peuvent être très difficiles à restaurer et l’achat d’un canapé pas cher mais de qualité sera certainement plus aisé pour retrouver rapidement le charme et la qualité de votre intérieur.

Problème n°2 : la couleur du canapé est passée

Avec le temps, certaines couleurs semblent moins vives et plus ternes. Si cela peut apporter un certain charme à votre canapé, cela peut aussi lui faire perdre son élégance et son aspect chaleureux. Cela est particulièrement vrai pour les canapés de style moderne, avec un revêtement en tissu. Si vous vous trouvez confronté à ce type de problème, pas de panique ! Les revêtements de canapé en tissu peuvent facilement être changés (certains sites e-commerce sont même spécialisés dans ce type de produit) et les cuirs tannés peuvent également retrouver une seconde jeunesse à la suite d’un traitement spécial. Ces traitements varient en fonction du type de cuir et de la couleur du canapé.

En revanche, si votre canapé est en imitation cuir ou polyuréthane, restez vigilant : les traitements prévus sur le cuir peuvent causer de plus graves dégâts sur votre canapé… et le changement du revêtement peut être plus compliqué ! En tout état de cause et pour un conseil gratuit et avisé en la matière, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’enseigne qui vous aura vendu le canapé.

Problème n°3 : les tissus et/ou le cuir craquent ou se fissurent

Craquements, fissures, traces de griffures… Inévitables, ces marques d’usure peuvent également marquer le vieillissement de votre canapé et favoriser son affaissement à terme. Ce type de problème est assez fréquent, notamment si vous avez des enfants ou des animaux à la maison. Si ces traces finissent par défigurer votre canapé, vous pouvez toujours changer les revêtements et/ou les pieds de canapé s’ils sont également touchés. Il est globalement recommandé de protéger son canapé d’une housse ou de plaids pour éviter de nouveaux désagréments de ce type. Apparentés à de la décoration intérieure, ces tissus supplémentaires permettront d’égayer votre salon tout en empêchant vos enfants ou votre animal de dégrader votre canapé… et cela prolongera également la durée de vie de votre mobilier !