A la sortie d’un numéro d’émission radio plutôt mouvementé, Temps Libre a rencontré l’animatrice à succès Brigitte Lahaie pour une interview dans laquelle elle se livre à cœur ouvert, sans que l’ambiance un peu tendue de son émission l’ait affecté pour autant.

Le beau rôle est pour les hommes

La sortie de son livre « Hommes je vous aime », a été le sujet principal de la rencontre avec cette animatrice de l’émission « Lahaie, l’amour et vous » sur RMC qui est programmée du Lundi au Vendredi de 14h00 à 16h00, et qui rassemble une audience appréciable.

C’est toute l’expérience de l’animatrice qui est rédigée dans ce livre qui suscite nombre de critiques, surtout de la part des femmes. Il met en avant les hommes et met parfois en cause le comportement des femmes. L’ancienne actrice estime que ce sont les femmes elles-mêmes qui poussent leurs hommes à les tromper et ont une part de responsabilité dans leurs déboires. Pour elle, les femmes ne doivent pas avoir tout le temps le beau rôle.

Le prince charmant n’existe pas

La tromperie, pour elle, n’est que le résultat d’une souffrance. Si une femme catalogue les hommes c’est qu’elle refuse de se remettre en cause.

Pour elle, l’idéal pour une femme est d’accepter un certain degré d’imperfection. Le prince charmant selon ses dires n’existe pas, et il faut mettre fin aux illusions afin d’éviter de payer un lourd tribut par la suite. C’est pour elle la clé du bonheur.

Son expérience à elle

Elle explique ne s’être mariée qu’à 46 ans du fait d’un voyage plutôt intérieur à la découverte et la compréhension de soi. C’est cette compréhension qui lui a permis de se sentir libre vis-à-vis d’elle-même.

Sa conversion de sa carrière d’actrice ne semble pas avoir été d’une grande difficulté pour elle, même si elle affirme être passée par quelques difficultés pendant les 5 années qui ont suivi cette conversion. Ce qui l’a aidé à repartir, selon elle, est la sortie de son premier livre « Moi la scandaleuse » en 1987 après le succès qu’il a rencontré. D’ailleurs, le succès de sa carrière à la radio la renvoie à son expérience et à sa carrière d’actrice qui lui a valu sa notoriété.