19 juin 2021
gluten

Bien choisir ses pâtes sans gluten

Les malades cœliaques ou intolérants au blé consomment régulièrement des pâtes sans gluten. Cependant, le choix n’est pas toujours le meilleur car les patients privilégient souvent les produits à base de farines raffinées ou non complètes. Dans certains des cas, le prix est même le premier critère de choix. Alors que cachent vraiment les pâtes sans gluten de moins bonne qualité et comment faire le bon choix. Nous vous expliquons.

Les différences à noter

Les pâtes sans gluten sont produites avec différentes sortes de farines dont la plus utilisée est la farine de maïs. Lors des choix des produits, il est essentiel de différencier les pâtes avec d’autres types céréales ou légumineuses et celles qui sont plus couramment utilisée. Le bénéfice ne se trouvera pas que dans le goût mais aussi dans le contenu nutritif qui n’est pas souvent pris en compte par les intolérants au gluten. Il faut aussi savoir que le taux d’acceptabilité des pâtes que l’on appelle enrichies est beaucoup plus élevé que les pâtes à base de farines raffinées.

Les mauvais côtés des pâtes à base de farines raffinées

Plusieurs malades cœliaques ou consommateurs de ces pâtes font une même remarque à savoir que la majeure partie des pâtes sans gluten que l’on trouve dans le commerce sont habituellement très difficile à cuire de façon Al Dente.

Si en plus de cela les producteurs ajoutent d’autres ingrédients souvent non désirés pour la santé des consommateurs, ces types de pâtes n’ont au final ni qualités gustatives, ni qualité nutritionnelle.

En effet, plus la base de la pâte est de moins bonne qualité, plus il y’aura besoin d’ajouter des éléments dont le but est d’atteindre une acceptabilité chez le client.

Les tendances de l’évolution du marché

Après le réveil des consommateurs sur les produits allergènes, vient le temps du réveil sur la qualité des produits. La demande est de plus en plus forte dans ce sens et ceci pousse les producteurs et les détaillants à plus axer la distribution des produits vers les choix de qualité. Les études prouvent de plus en plus que seule des ingrédients de base de très bonne qualité peuvent améliorer la qualité nutritionnelle des produits tels que les pâtes.

Et si les consommateurs faisaient leurs pâtes eux-mêmes ?

Cette possibilité reste toujours très difficile à réaliser à cause du temps à y consacrer. En effet, des machines pour élaborer des pâtes à base de farine bio sans gluten existent bien sur le marché. Cependant, la fabrication de pâtes fraîches demande beaucoup de temps par rapport aux pâtes déjà prêtes à cuire. Cette raison rend presque impossible la production de pâtes faites maison pour les consommateurs réguliers.

Par contre, elle reste une solution pour tous les restaurateurs qui désirent apporter de la qualité à leurs recettes et se démarquer au grand bonheur de leurs clients cœliaques.