Personne ne peu prévoir les imprévus de la route, tellement ils sont multiples, parfois graves et parfois moins graves. Chaque conducteur de voiture possède un relevé d’information qui indique les informations nécessaires pour savoir son vécu en tant qu’assuré, détails de contrat, et sa particularité.

À travers ce relevé d’information l’assuré peut changer son assureur, donc dans le cas changement de votre agence d’assurance, cette feuille est primordiale pour le nouvel assureur afin d’évaluer votre dossier et prendre la décision de l’accepter ou le refusé.

Le malus d’assurance, c’est quoi ?

Dans le cas de l’assurance d’un conducteur en situation de malus, le malus peut être une majoration ou une réduction dans la cotisation payée à l’assurance. À chaque fois, vous ferez un sinistre grave, vous risquez de perdre des bonus et avoir une augmentation dans le montant payé a votre assureur.

Les situations d’un conducteur en situation de malus

En effet, faire un accident n’entraîne pas automatiquement un malus chez votre assureur. Si  le sinistre n’est pas grave et n’a pas causé des graves dégâts sur le niveau humain ou matériel, votre assureur peux ne pas vous pénalisez.

La responsabilité, est une clé pour l’assureur vous êtes responsable ou pas, selon votre responsabilité ; totale ou partielle dans l’accident.

Donc si vous êtes totalement responsable d’un accident que votre assureur le considère grave, alors vous allez certainement être dans une assurance d’un conducteur en situation de malus et vous assumé une majoration dans la cotisation que vous payez.

assurance

Malussé changé d’assurance ou rester ?

En cas où vous êtes dans une situation de malus, de préférence de ne pas changer d’assurance, si seulement votre assureur décide de résilier votre d’assurance. Pourquoi faire ?

La situation de malus, est assez sensible surtout, si vous feriez un grave accident. Donc si votre assureur actuel ne résilie pas votre contrat, donc vous n’avez pas besoin de chercher une assurance qui accepte votre situation de malus.

La situation de malussé ne peut pas être caché longtemps si vous changer votre assureur, vous devez donner un relève d’information qui contient tous les détails sur votre carrière en tant d’un conducteur et assuré.

Parfois, l’assureur n’applique aucune majoration si c’est le premier accident de son client. Il faut noter aussi que les malus ne sont pas prisent en compte si la raison était d’une force majeure.

Le bonus – malus

Le malus est une réduction ou augmentation de cotisation, l’assureur l’applique en cas de sinistre, dans ce cas, on l’appelle malus et dans le cas d’un bon automobiliste,  il est considéré comme bonus. Ce malus/bonus se calcule selon une grille.

Le bonus/malus appelé aussi coefficient réduction-majoration, l’assureur se base sur un tableau pour calculer ce coefficient et son évolution, bien sûr dans le cas où le conducteur n’a pas fait un sinistre responsable.

Responsabilité en cas de malus

La notion de responsabilité peut varier d’une personne à une autre comme entre vous et votre assureur, parfois dans un accident, vous voyez que vous n’êtes pas fautif pour une raison hors de contrôle, par contre votre assureur peut mettre toute responsabilité totale sur vous.

Comment savoir ?

Pour connaître son niveau de malus, le conducteur peut envoyer une demande à son assureur pour qu’il puisse recevoir un relevé d’information détaillé, ou il trouve son coefficient réduction-majoration. Dans ce cas, il peut connaître s’il est dans une situation de malus ou pas.

L’information si vous êtes un conducteur en situation de malus ou bonus, ça vous permet d’évaluer ton niveau de conduite et changer si vous avez des mauvaises habitudes au volant qui peuvent coûter très cher