Le marché de l’immobilier est de plus en plus dynamique à Biarritz. Les programmes neufs y abondent, aussi bien sur le littoral qu’à l’intérieur du territoire. La vente en état futur d’achèvement (VEFA ou vente sur plan) y constitue le cadre juridique le plus fréquent courant dans l’achat d’un logement. Cette formule consiste à trouver un emplacement ou un terrain sur lequel un promoteur entrevoit de bâtir une résidence. Les engagements des deux parties seront formalisés par un contrat de réservation. À noter que l’acheteur devient propriétaire au fur et à mesure de l’exécution de la construction. Il convient également de souligner que dans la vente sur plan, l’acquéreur connaît la date prévisionnelle de livraison. Celle-ci peut changer en fonction de l’avancement des travaux. Par ailleurs, en plus d’être une option d’investissement bien encadrée par la loi, la VEFA offre des avantages considérables.

La VEFA est une formule qui permet à l’acheteur d’obtenir un logement qui correspond à ses attentes et à ses envies. Elle donne effectivement l’opportunité de personnaliser, par exemple, les pièces de l’habitation. Aussi, dans la plupart des cas, le promoteur constructeur propose un large choix de finitions. À cela s’ajoute la possibilité de réaliser quelques adaptations en vue de réduire la facture globale face à un budget serré. Investir dans l’immobilier Biarritz, en particulier dans la vente sur plan, permet aux primo-accédants de bénéficier de plusieurs aides financières. Dans le cas où il s’agit de votre première résidence principale, la VEFA vous fera jouir de plusieurs financements. À noter que ces derniers sont soumis à des conditions.


Le contrat de réservation

Il constitue une pratique systématique même s’il n’est pas légalement obligatoire. À noter qu’il ne s’agit pas d’un engagement, vu que l’acheteur a parfaitement le droit de renoncer à son projet. Néanmoins, le contrat de réservation est indispensable pour sécuriser l’acquisition d’un bien immobilier à Biarritz. Dans cette convention doit être mentionnée la description détaillée de la future résidence y compris sa localisation dans l’immeuble s’il s’agit d’un appartement en copropriété. Elle doit également comporter le prix prévisionnel et la date de la signature du contrat de vente chez le notaire. Aussi, il est pratique d’y mettre les descriptions des éléments collectifs ainsi que les caractéristiques des matériaux utilisés.

Quelques détails sont à considérer avant de signer le contrat de réservation. Ce dernier implique à l’acheteur de verser un dépôt de garantie au promoteur. Celui-ci, avec une somme limitée à environ 5 % du prix de vente, doit être viré sur un compte bloqué. À noter que ce taux n’est valable que si la signature du contrat est prévue dans l’année. En outre, il arrive que le vendeur ne donne pas le plan du logement. Si toutefois, vous en appreniez l’existence, n’hésitez pas à lui demander un exemplaire. Cela permettra à l’acquéreur de contrôler la réalisation des travaux.