Bien que le manager de transition ne soit que « de passage » au sein de l’entreprise, ce manager polyvalent devient aujourd’hui l’un des atouts majeurs pour booster la croissance et la rentabilité de cette dernière. Si au début il était assez mal vu des entreprises, aujourd’hui ses conseils et son accompagnement valent désormais de l’or.

Une solution pratique et efficace à ne pas négliger

Bon nombre d’entreprises se tournent vers le management de transition pour  sortir d’une situation délicate : en période de crise (pour tout l’entreprise ou un département spécifique), pendant la restructuration de l’entreprise, ou encore pour pourvoir un poste vacant pour un temps déterminé.

L’expertise des professionnels qui proposent leurs prestations dans ce domaine va de l’organisation générale ou spécifique à l’informatique et la comptabilité. L’un des plus gros avantages du recours à ce type de service se trouve dans l’expérience et la polyvalence des prestataires d’une part, et leur disponibilité ainsi que leur capacité d’adaptation d’autre part. En effet, les managers de transition sont surtout des cadres expérimentés qui ne sont plus en poste et souhaitant encore mettre leurs compétences au service des entreprises qui en ont besoin.

Où trouver un manager de transition ?

Avec les nombreux changements qui ont lieu dans l’univers des entreprises et la complexité du contexte socio-économique actuel, les PME se retrouvent parfois dans l’obligation de recourir à une expertise externe pour les aider à se relever, pour doper leur croissance et leurs résultats.

Il y a en France quelque 4000 managers de transition. Ils travaillent le plus souvent avec un cabinet de management de transition. Compte tenu de la demande, le marché est actuellement en pleine expansion. Une agence spécialisée constitue la solution la plus simple pour une entreprise à la recherche d’un manager de transition. Il suffira de préciser les besoins et exigences de la mission à effectuer et le cabinet se chargera de lui trouver la personne taillée au poste proposé.

Une collaboration limitée dans le temps, mais toujours fructueuse

Le contrat du manager de transition est différent de celui du collaborateur en CDD, en CDI ou en intérim. Une mission dure généralement entre six et douze mois, une période au cours de laquelle il se donnera à fond pour atteindre les objectifs qui lui seront attribués ou qu’il se sera fixés pour remédier aux soucis de l’entreprise qui l’emploie.

La fréquence du recours à ce professionnel est une preuve de l’efficacité des collaborations. Les PME sont de plus en plus nombreuses à faire appel à un cabinet de management de transition pour les accompagner. Par ailleurs, l’image négative selon laquelle il est essentiellement sollicité pour la fermeture de départements spécifiques ou de sites est désormais de l’histoire ancienne.